Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

L’OMD prend part à la Conférence à haut niveau pour la région eurasiatique sur le transit et la facilitation des échanges

07 mars 2017

Sur invitation de M. Gyan Chandra Acharya, Secrétaire général adjoint et Haut-Représentant du Bureau des Nations Unies pour les pays les moins avancés (PMA), les pays en développement sans littoral (PDSL) et les petits États insulaires en développement, M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l’OMD, a assisté à la séance inaugurale de la Conférence à haut niveau pour la région eurasiatique sur le renforcement de la coopération en vue du transit, de la facilitation des échanges et du Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui s’est tenue du 7 au 9 mars à Hanoï au Vietnam.

À l’ordre du jour de cette Conférence figuraient l’analyse et l’évaluation des grandes thématiques liées à la facilitation des échanges et à la coopération dans le cadre du transit au sein de la région eurasiatique au même titre que la formulation de recommandations aux fins d’une amélioration des procédures de transit et partant, d’un accroissement du potentiel commercial des PDSL et des pays de transit.

Dans son discours inaugural, M. Pham Bình Minh, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, a mentionné l’aspect crucial de la coopération entre les pays de transit et les PDSL afin de désenclaver ces derniers. D’autres orateurs de haut rang, dont M. Gyan Chandra Acharya et S.E. M. Frederick Musiiwa Makamure Shava, Président du Conseil économique et social des Nations Unies, ont souligné le rôle important de la mise en œuvre de l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE) de l’OMC, notamment de l’harmonisation des régimes douaniers, pour la croissance et la prospérité économique des PDSL.

Dans ses remarques liminaires, le Secrétaire général de l’OMD a mis en exergue les efforts de l’OMD visant à favoriser la croissance économique des PDSL et a salué l’organisation de sessions spécifiques axées sur les administrations douanières dans le cadre de la Conférence. Il a annoncé que les Directives de l’OMD sur le transit seraient formellement rendues publiques les 10 et 11 juillet prochains, à l’occasion de la Conférence mondiale de l’OMD sur le transit. Le Secrétaire général a également souligné que la mise en œuvre de l’AFE de l’OMC était l’un des éléments clefs pour assurer le développement économique des PDSL et, de surcroît, des pays de transit. À cet effet, l’OMD a déjà élaboré un éventail d’instruments et d’outils de facilitation des échanges tels que la Convention de Kyoto révisée. Dans le cadre de son Programme Mercator, lancé en 2014, l’OMD a d’ailleurs mené 210 missions d’assistance technique dans plus de 70 pays au cours des deux dernières années. L’OMD s’engage à soutenir davantage les PDSL moyennant les activités sur mesure de renforcement des capacités s’inscrivant dans ce Programme et une coopération plus étroite avec les toutes les parties prenantes. 

M. Mikuriya a, par ailleurs, profité de sa présence à la conférence pour participer à plusieurs réunions bilatérales avec les dirigeants d’organisations internationales, notamment avec M. Mukhisa Kituyi, Secrétaire général de la CNUCED, avec qui il a abordé la question du SYDONIA et d’autres sujets d’intérêt mutuel.

En outre, M. Mikuriya s’est entretenu avec le vice-ministre vietnamien des Finances, M. Do Hoang Anh Tuan, et avec le Directeur général de la Douane vietnamienne, M. Nguyen Van Can, en vue de faire le bilan des avancées réalisées en matière de réforme douanière et d’aborder la marche à suivre. La Douane vietnamienne a fait montre de son expérience indéniable dans la gestion coordonnée des frontières puisqu’elle accueille en son sein le Comité national du guichet unique et de la facilitation de l’ANASE ainsi que le Comité national de lutte contre la contrebande.

Photos