Représentants de l’OMD et du Service indien des recettes discutent des défis qui se posent à la douane

31 mars 2017

Des jeunes cadres du Service indien des recettes participant au Programme de politique publique mis en place par l’Académie nationale indienne des douanes, accises et stupéfiants (NACEN) se sont rendus au siège de l’OMD à quatre reprises entre février et mars 2017 dans le cadre du volet « formation à l’étranger » du programme.  

Les délégations ont été accueillies par le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, et par d’autres hauts responsables de l’OMD qui leur ont exposé, dans leurs allocutions de bienvenue, quelques-uns des principaux défis auxquels la Douane est confrontée dans l’environnement économique international actuel. Le soutien apporté par l’OMD à ses Membres leur a également été expliqué. 

En outre, lors de la première rencontre qui s’est tenue le 16 février 2017, S.E. Monsieur Manjeev Singh Puri, Ambassadeur de l’Inde auprès de la Belgique, du Luxembourg et de l’UE, s’est entretenu avec la délégation sur le rôle de l’Inde dans le commerce international, notamment en relation avec l’UE, et sur ce que signifie, dans ce contexte, une carrière de haut responsable de la Douane indienne.

Ces quatre rencontres ont été l’occasion pour les membres de la délégation de recueillir des informations pertinentes sur la structure et les activités de l’OMD, en particulier dans les domaines du contrôle et de la facilitation, des questions tarifaires et commerciales et du renforcement des capacités.

La démarche engagée par l’OMD pour lutter contre le commerce illégal a également été abordée, et plus spécifiquement les programmes, outils et instruments que l’Organisation met à la disposition de ses Membres, au titre desquels figurent les outils développés pour faciliter le commerce légitime, comme la Convention de Kyoto révisée qui édicte les normes en matière de procédures que doit suivre toute administration douanière moderne, ou encore le Cadre de normes SAFE dont les dispositions visent à assurer la sécurité des échanges tout au long de la chaîne logistique.

Les représentants de l’OMD ont en outre présenté le Dossier Recettes ainsi que les dernières informations relatives à l’origine, au Système harmonisé et à l’évaluation en douane, en liaison avec les travaux menés par ses différents Comités et avec ses objectifs stratégiques. Enfin, a été soulignée la collaboration pratiquée avec les structures régionales pour assurer le renforcement des capacités dans les différentes régions de l’Organisation, notamment dans la région Asie Pacifique, et la manière dont les Membres peuvent bénéficier de ces activités.