Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

L’Organisation mondiale des douanes célèbre la Journée internationale de la femme 2017

08 mars 2017

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) a le plaisir de se joindre à la communauté internationale pour célébrer la Journée internationale de la femme, placée cette année sous le thème « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50-50 d'ici à 2030 ». L’action de l’OMD vise plus particulièrement la position de « la femme dans la douane », thème transversal de l’année 2017.

Depuis 1909 il existe une « journée » où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, mais c’est le 8 mars 1975 que les Nations Unies célèbrent pour la première fois la Journée internationale de la femme. Cette journée est l’occasion de se pencher sur l’importance de l'égalité de genre, citée comme l’un des Objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU dans le cadre du Programme de développement durable d'ici 2030, contribuant à améliorer la croissance économique durable au profit des sociétés dans leur ensemble.

Sergio Mujica, Secrétaire général adjoint de l’OMD, a ouvert la cérémonie au siège de l’OMD en soulignant que l’égalité des sexes n’était pas un but en soi mais une condition sine qua non pour réduire la pauvreté, promouvoir un développement durable et renforcer la bonne gouvernance. Après avoir dépeint le tableau de la situation actuelle dans la douane en matière d’égalité des sexes, il a passé en revue les initiatives de l’OMD dans ce domaine et a encouragé la communauté douanière à utiliser aux niveaux stratégique et organisationnel les outils existants afin de garantir l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes dans leur vie professionnelle.

Dans son discours devant l’assemblée, S.E. Grace M. Mutale Kabwe, Ambassadrice de la République de Zambie en Belgique, a évoqué comment, selon elle, la ratification de l’Accord sur la facilitation des échanges par la Zambie pourrait avoir un impact positif sur les opportunités offertes aux femmes en facilitant l’accès aux petites et moyennes entreprises au commerce international au travers de procédures douanières simplifiées. Elle a ajouté qu’elle était convaincue que des procédures douanières modernes œuvraient en faveur de l’intégration des femmes dans le marché du travail et en cela pour l’égalité des sexes.

Mme Sigfríður Gunnlaugsdóttir de la Douane islandaise, en qualité de Présidente du Sous-comité sur l’éthique de l’OMD, a fait part également de son expérience et de son point de vue en tant que femme dirigeante dans le secteur douanier sur la manière dont sa propre administration applique la parité en matière de genre et pourquoi cet aspect doit recueillir l’attention qu’il mérite. Elle s’est étendue sur l’expérience de l’Islande en la matière et a souligné les avantages de disposer d’une main-d’œuvre représentative tant dans l’entreprise que dans la douane et que même si les progrès tardent à se faire sentir dans le monde, un changement des mentalités et d’attitude était possible avec l’engagement de toutes les parties prenantes.

En organisant en juillet 2013 la Conférence sur la femme en douane, dans le commerce et en position de leadership, l’OMD a reconnu l’égalité de genre comme un sujet important puis développé un outil de diagnostic spécifique à la douane appelé « Outil d’évaluation de l’égalité de genre dans les organisations » (GEOAT).

Cet outil est désormais à la disposition des Administrations douanières Membres de l’OMD souhaitant évaluer leurs politiques, pratiques et activités sur les questions de genre. Il permet de s’assurer que la dimension de genre est bien prise en compte lors de la conception et de la mise en œuvre de programmes de l’OMD en matière de renforcement des capacités, venant appuyer les initiatives de réforme et de modernisation douanières.

Le concept d’« intégration de la dimension de genre », considéré comme l’un des piliers de l’approche de l’OMD en matière d’égalité de genre, est à l’ordre du jour du Comité du renforcement des capacités de l’OMD. Le Programme sur le leadership et le perfectionnement des cadres (LPC) comprend également un module entier sur l’équité de genre, garantissant que la diversité de genre et les stéréotypes liés au genre sont correctement pris en compte.

L’OMD a lancé par ailleurs en octobre 2016 une enquête sur l’égalité de genre et la diversité. Cette enquête visait à recueillir des données auprès des administrations des douanes, afin de se faire une idée générale de l’avancement de la communauté douanière sur ces questions et de fournir une base de discussion pour la prochaine session du Comité du renforcement des capacités.

L’OMD réaffirme son engagement à prendre les devants pour trouver des moyens de sensibiliser davantage la communauté douanière mondiale sur l’importance de la parité en matière de genre, contribuant ainsi aux efforts déployés par ses Membres en faveur du développement durable.