La Conférence des États parties de l’OIAC met l’accent sur la coopération avec l’OMD

27 November 2017

À l’invitation de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, s’est rendu à La Haye, aux Pays-Bas, le 27 novembre 2017, pour une allocution d'ouverture à l’occasion de la vingt-deuxième session de la Conférence des États parties de l’OIAC.

Si l’OIAC est l’agence chargée de veiller à l’application de la Convention sur les armes chimiques (CAC), le domaine de travail de l’OMD porte sur les mouvements transfrontaliers des produits chimiques non contrôlés et l’acquisition par des groupes terroristes ou des acteurs non étatiques des produits chimiques régies par la CAC.

Dans son discours à l’adresse des ambassadeurs représentant les 192 États parties à l’OIAC, M. Mikuriya a évoqué les nombreux domaines de coopération existant entre les deux organisations, notamment pour ce qui a trait aux amendements à apporter au Système harmonisé (SH) 2017, qui couvrent les 33 produits chimiques les plus échangés figurant sur la liste de la CAC, et le soutien de l’OIAC à l’élaboration de matériel de formation aux fins du Programme sur l’application des contrôles aux échanges de nature stratégique (ACES), inscrit dans le cadre du Programme de l’OMD sur la sécurité.

Sur la base de la contribution de l’OIAC à la première édition de l’Opération COSMO, en 2015, M. Mikuriya a invité l’OIAC à participer à la deuxième Opération COSMO, prévue pour 2018, qui se centrera sur le commerce illicite d’armes de destruction massive et de produits à double usage (dont les produits chimiques). Le Secrétaire général de l’OMD a, par ailleurs, exprimé son désir de continuer à approfondir la coopération entre les deux organisations.

Avant la session plénière, M. Mikuriya s’est entretenu en réunion bilatérale avec S.E. l’ambassadeur Ahmert Üzümcü, Directeur général de l’OIAC, afin d’examiner avec lui les nouveaux domaines de coopération future avec l’OMD.

Photos

  • Le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, prononçant son discours d’ouverture à la vingt-deuxième session de la Conférence des États parties de l’OIAC

    Le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, prononçant son discours d’ouverture à la vingt-deuxième session de la Conférence des États parties de l’OIAC

    Téléchargez l'image