Coopération renforcée entre la douane et les garde-frontières et garde-côtes

08 November 2017

Sur l'invitation de M. Fabrice Leggeri, Directeur exécutif de l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex), M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, s'est exprimé lors de la 23ème conférence internationale sur la police des frontières (IBPC), placée sous le thème "Assurer la sécurité mondiale grâce à une gestion intégrée des frontières". Cet événement organisé le 7 novembre 2017 à Varsovie (Pologne) a rassemblé quelque 150 participants de 60 pays représentant les organismes intervenant pour la sécurité des frontières au niveau international.

Dans son discours d'orientation générale, M. Mikuriya a expliqué les multiples fonctions de la douane et en particulier la manière dont la douane conçoit une réponse conjointe aux nouvelles tendances du crime organisé. Le Secrétaire général a mis en avant les quatre éléments du Dossier Contrôle et Lutte contre la fraude de l'OMD, destiné à faire face aux risques nouveaux et évolutifs aux frontières : (i) outils relatifs à la gestion des risques, comprenant le Cadre de normes SAFE ; (ii) plateforme technologique de partage de l'information et de recueil et d'analyse des données, comprenant les applications CEN ; (iii) coordination avec les organismes de contrôle et organismes chargés de veiller au respect de la loi ; et (iv) opérations de lutte contre la fraude pour le renforcement des capacités. M. Mikuriya a évoqué le troisième pilier ajouté au Cadre de normes SAFE en 2015 concernant la "coopération avec d'autres organismes gouvernementaux", autre exemple de l'importance grandissante d'une gestion coordonnée des frontières avec à la fois les organismes de contrôle et les organismes chargés de veiller au respect de la loi.

À l'issue de ce discours d'introduction, M. Mikuriya et M. Leggeri ont participé à une table ronde où ils ont reconnu tous les deux l'importance de renforcer la collaboration et la confiance mutuelle, notamment sous la forme d'un échange de renseignement entre les organismes présents aux frontières pour une gestion efficace et performante des frontières. Les deux dirigeants se sont également entretenus lors d'une rencontre bilatérale où ils ont examiné les domaines pouvant faire l'objet d'une future coopération ainsi que les défis sécuritaires en perpétuelle évolution.