Les progrès concrets de l’Iran en matière de réforme douanière grâce au système de guichet unique

13 novembre 2017

À l’invitation du Directeur général de l’Administration douanière de la République d’Iran (IRICA), M. Foroud Asgari, le Secrétaire général de l’OMD, M. Kunio Mikuriya, s’est rendu à Téhéran les 11 et 12 novembre 2017 afin d’évaluer les progrès réalisés en matière de réforme douanière.

Lors d’une réunion avec M. Asgari et son équipe de direction, M. Mikuriya a félicité l’IRICA pour l’excellent système de guichet unique que la Douane iranienne a déployé récemment.  Après une série de consultations avec d’autres services gouvernementaux et avec le Parlement, une législation a été adoptée permettant à la douane de déployer un guichet unique en 2014.  Simultanément et en partenariat avec l’Université de Téhéran, l’IRICA a procédé à une refonte et à une simplification de son système de dédouanement et a déployé un système dématérialisé de guichet unique douanier.  En conséquence, le temps nécessaire pour le dédouanement a été réduit de façon significative, passant de 26 jours à 3 pour les importations, et de 7 jours à 1 pour les exportations ; par ailleurs, 27 services gouvernementaux sont à présent connectés au système de guichet unique de la douane.  

M. Mikuriya a également rencontré le nouveau Ministre des affaires économiques et des finances iranien et ancien Directeur général de l’IRICA, M. Masoud Karbasian. M. Karbasian a réitéré à quel point les résultats qu’il a pu obtenir au sein de l’IRICA étaient dus aux instruments de l’OMD tels que la Convention de Kyoto révisée mais aussi aux meilleures pratiques échangées.  Le système de guichet unique est à présent en cours de connexion avec les pays voisins de l’Iran.  M. Karbasian s’est engagé à continuer de soutenir pleinement l’OMD. 

Au cours de son séjour, M. Mikuriya a participé à la cérémonie d’inauguration du Centre de formation cynotechnique et a visité le centre du guichet unique douanier afin d’observer comment la douane iranienne preste ses services aux autres autorités gouvernementales à travers l’interopérabilité de son système informatique et la façon dont elle répond aux préoccupations du secteur privé à travers une transparence accrue.  Il a également eu l’occasion de mesurer l’ampleur des saisies records auxquels l’IRICA procède dans la lutte qu’elle mène contre le trafic de stupéfiants.

Le Secrétaire général de l’OMD a également profité de son séjour pour se rendre à Tabriz, capitale de l’Azerbaïdjan oriental et carrefour commercial historique entre l’Asie et l’Europe.   Il y a rencontré le gouverneur de la province de Tabriz, qui a tenu à rendre hommage à la douane pour sa contribution au commerce, notamment pour ce qui a trait aux exportations des tapis qui font la renommée mondiale de la région.  M. Mikuriya a également rendu visite aux douaniers de la province et a discuté avec eux de l’accroissement potentiel des échanges commerciaux que permettrait la mise sur pied du système de transit transfrontalier.