Franc succès de l’opération lutte contre la Fraude « MADAO 1 » en République de Guinée

13 November 2017

Dans le cadre du Projet MADAO, financé par la Suède, la République de Guinée a conduit avec succès sa première opération lutte contre la fraude multi-agences et multi-vecteurs (air, mer, route) du 20 au 30 Octobre 2017 sur l’ensemble du territoire guinéen. 

Dans le sillage de la douane guinéenne, les autres agences responsables de la gestion des frontières (Police de l’air et des frontières, Office central anti-drogues, Gendarmerie, Service des eaux et forêts chargé de l’application de la Convention de Washington…) ont activement participé à l’opération « MADAO 1 ». Cette collaboration a ainsi permis de procéder à un nombre inédit de constatations et de saisies.

Ont ainsi été constatées de nombreuses importations sans déclaration, des fraudes aux accises (tabacs, huiles minérales), des infractions à la convention de Washington (CITES), des infractions relatives à la législation sur les stupéfiants dont 800 g de cocaïne in corpore et 129 kg de cannabis, des infractions à la législation sur la circulation des capitaux  et un trafic d’armes. Certaines de ces affaires ont d’ores et déjà été confiées à la police judiciaire et devraient déboucher sur des développements ultérieurs.

La mise en œuvre de l’opération MADAO 1 constitue l’aboutissement d’un processus de modernisation et de renforcement des capacités de l’Administration des douanes de la République de Guinée initié depuis septembre 2016 dans le cadre du Projet MADAO de l’OMD. Ainsi, les agents de la douane de la Guinée et certains de ses partenaires ont bénéficié depuis le début 2017 de formations en matière de conduite d’opérations de lutte contre la fraude et de la formation COPES1 (du Programme COPES de l’OMD) couvrant notamment les techniques de recueil de la preuve et de coopération interservices  permettant d’aboutir à des constatations et des suites judiciaires efficaces. Les agents avaient également été formés à l’utilisation du CENcomm.

La réussite de MADAO 1 résulte aussi du soutien du Directeur général des douanes, le Général Toumany Sangaré, qui avait enjoint à ses services d’exploiter pleinement les formations dispensées par les experts de l’OMD et de l’engagement de toute la chaîne de commandement.

Pour de plus amples informations sur cette activité en particulier ou sur le Projet MADAO en général, veuillez contacter M. Richard Chopra (richard.chopra@wcoomd.org), Directeur du Programme Suède.

Pour de plus amples informations sur le Programme COPES, veuillez contacter M. Gilles Thomas (gilles.thomas@wcoomd.org).


[1] COPES : Recueil des pratiques opérationnelles douanières en matière de lutte contre la fraude et de saisies