Grace à l’appui de l’OMD le Cap Vert démontre un engagement effectif avec les parties prenantes en matière de facilitation du commerce

05 October 2017

Praia, Cap Vert | Le Ministre des Finances, la Directrice de l’Office national des recettes, les parties prenantes de la douane – entités publiques et opérateurs privés -, ainsi que l’OMD, se rassemblèrent le 28 septembre 2017 dans les locaux du Ministère des Finances à l’occasion du lancement officiel du rapport sur l’Etude sur le Temps Nécessaire pour la Mainlevée des Marchandises réalisée en juin 2016 au port de Praia, en tant que résultat clé du Projet MADAO de l’OMD.

La cérémonie a offert l’occasion de célébrer les réalisations du Projet MADAO de l’OMD au Cap Vert. Le projet, financé par la Suède, a soutenu de manière efficace le Cap Vert dans l’application de trois mesures de l’AFC de l’OMC, à savoir l’établissement du Comité national de facilitation du commerce (Article 23.2), les consultations à travers la plateforme de dialogue formel (Article 2.2), ainsi que la réalisation de l’Etude TRS (Article 7.6). De plus, le projet a contribué à l’amélioration des capacités de l’administration douanière en fournissant un appui dans la conception et la mise en œuvre de la Stratégie innovatrice d’engagement avec les parties prenantes, et dans la mise en œuvre d’un Plan moderne de Communication. Une équipe d’évaluateurs indépendants a d’ailleurs qualifié l’appui du projet au Cap Vert de « modèle d’appui au renforcement des capacités basé sur le partenariat et garantissant l’appropriation de la procédure de modernisation par le bénéficiaire ». 

La réalisation fructueuse de l’Etude sur le Temps Nécessaire pour la Mainlevée des Marchandises, qui bénéficia de l’orientation précieuse de l’OMD, fut une démonstration claire des compétences renforcées de l’administration des douanes du Cap Vert en matière d’engagement avec les parties prenantes. En effet, la douane a activement impliqué toutes les parties prenantes intervenant dans la procédure de dédouanement des marchandises au port de Praia, depuis la phase de scoping de l’Etude TRS jusqu’à la mise en œuvre de l’étude et la rédaction du rapport.    

La publication officielle de ce rapport, disponible en français, anglais et portugais, permet au Cap Vert de se conformer aux exigences des dispositions de l’article 7.6 de l’Accord de facilitation du commerce de l’OMC. « L’Etude TRS est un outil fondamental au Cap Vert. Elle fournit aux autorités intervenant dans la procédure de dédouanement des marchandises l’opportunité de mesurer leur performance et par conséquent la performance du pays en termes de facilitation du commerce. L’OMD rend hommage au dévouement et à l’implication continue de l’administration des douanes du Cap Vert  tout au long de notre collaboration, sans lesquels de tels résultats n’auraient pas été atteints. Nous voudrions rappeler notre disponibilité à poursuivre ce partenariat fécond avec le Cap Vert, basé sur des relations solides et de confiance mutuelle », déclara le Directeur du renforcement des capacités de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), M. Ernani Checcucci, lors de la cérémonie de clôture. 

Le Ministre des finances, M. Oliveira, annonça que, basé sur les bons résultats de l’étude TRS, le Cap Vert investira sur l’extension de l’étude à tous les ports du pays. Il remercia vivement l’OMD pour la qualité et l’efficacité de son soutien sous l’égide du Projet MADAO de l’OMD, et remercia la Suède pour son soutien financier. La Directrice de l’Office national des recettes, Mme Spares dos Santos Vaz, souligna l’intérêt de son administration à poursuivre sa collaboration avec l’OMD à travers le Projet MADAO, étant donné les efforts actuels de son administration dans la mise en œuvre du Plan stratégique récemment adopté par la douane du Cap Vert. 

Pour de plus amples informations sur cette activité ou sur le Projet MADAO de l’OMD, veuillez contacter le Directeur du Programme Suède de l’OMD, M. Richard Chopra (Richard.Chopra@wcoomd.org).