L’application nCEN s’impose dans la région Asie-Pacifique

27 octobre 2017

Ce mois-ci, l’OMD a terminé la procédure de mise en œuvre de l’application de son Réseau douanier national de lutte contre la fraude (nCEN) dans un cinquième pays de la région Asie-Pacifique, à savoir le Sri Lanka. Après la mise en mise en œuvre réussie de l’application nCEN dans 18 pays africains, l’Asie vient désormais s’ajouter au nombre de continents au sein desquels cette application s’impose.

La mise en œuvre harmonieuse de l’application nCEN au Sri Lanka est le résultat d’une coopération fructueuse entre l’OMD et l’Administration des douanes de ce pays, dont le point d’orgue a été l’organisation d’un séminaire de formation consacré au nCEN au début du mois d’octobre. À la suite de l’ouverture officielle de ce séminaire à laquelle a assisté le Directeur général des douanes du Sri Lanka, 15 participants représentant de nombreux départements différents de l’administration douanière ont suivi un cours de formation intensive de 8 jours pendant lequel ils ont pu se familiariser avec l’ensemble des fonctionnalités du nCEN, en ayant le privilège de pouvoir s’entraîner avec la version la plus récente de cette application, dotée de fonctions plus perfectionnées, le Sri Lanka ayant été le premier pays à bénéficier de cette version.

L’Asie-Pacifique est une des plus grandes régions au sein de la structure régionale de l’OMD. Avec cinq pays qui utilisent actuellement l’application nCEN (les Maldives, Fidji, Vanuatu, les Philippines et le Sri Lanka), les fondations d’un réseau régional sont en train d’y prendre forme. La stratégie mondiale de l’OMD pour le déploiement de l’application nCEN auprès de ses Membres a toujours reposé sur une approche régionale, consistant à promouvoir le partage d’idées et de démarches entre des pays voisins dans le but de parvenir à la réalisation d’objectifs régionaux identiques. L’OMD espère que l’élan que connaît actuellement la région dans ce domaine aura pour effet d’amener d’autres pays à rejoindre le réseau nCEN.

Le logiciel nCEN est mis gratuitement à la disposition de tous les Membres de l’OMD. Les coûts liés à l’achat du matériel adapté, à la formation pour les utilisateurs et au possible aménagement de l’infrastructure TI locale sont en revanche à la charge de l’Administration douanière qui installe l’application.

Pour tout renseignement supplémentaire concernant le nCEN, nous vous invitons à prendre contact avec l’équipe du Programme CEN de l’OMD à l’adresse nCEN@wcoomd.org.