Séminaire mondial de planification pour l’Opération Cosmo 2

12 January 2018

Dans le cadre du Programme sur l’application des contrôles aux échanges de nature stratégique (ACES), un séminaire mondial de planification pour une Opération COSMO 2 s’est déroulé au siège de l’OMD à Bruxelles, du 9 au 11 janvier 2018.

Le séminaire visait à passer en revue les progrès réalisés par la communauté douanière dans ses efforts pour se doter des capacités nécessaires pour relever le défi de la prolifération des armes de destruction massive (ADM) et des produits y afférents depuis la première Opération Cosmo en 2014, et de planifier d’autres activités opérationnelles douanières afin d’endiguer le trafic lié aux AMD. 

Les orateurs principaux étaient Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, Ana Hinojosa, Directrice de la Direction du contrôle et de la facilitation de l’OMD, et Sandra Raca, du Groupe d’experts sur la Résolution 1540 du Conseil de sécurité. Tous ont souligné le rôle crucial que joue la douane afin de garantir la prospérité économique, la compétitivité et le développement tout en protégeant la société et en luttant contre la prolifération des technologies à caractère stratégique.  Mme Raca a d’ailleurs mis en lumière les obligations des douanes au titre de la Résolution 1540 du Conseil de sécurité de l’ONU et a félicité l’OMD pour son sens de l’initiative afin de combler les lacunes en matière de capacités à travers son Programme ACES et d’instruments tels que la Résolution de Punta Cana de 2015.  

Le séminaire a compté sur la participation de 120 délégués représentant 96 Membres de l’OMD, les Bureaux régionaux de liaison chargés du renseignement (BRLR) et des organisations internationales telles que le Groupe d’experts sur la Résolution 1540, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), INTERPOL, le Partenariat mondial contre les armes de destruction massive et matières connexes (PM) et l’Initiative mondiale de lutte contre le terrorisme nucléaire.

Des discussions dynamiques, professionnelles et extrêmement intensives se sont tenues au cours de ce séminaire de trois jours, centré essentiellement sur la planification d’activités opérationnelles futures et sur l’échange des meilleures pratiques douanières en matière de contrôles de marchandises de nature stratégique. Les Membres ont remercié l’OMD de l’assistance fournie à travers le Guide de mise en œuvre relatif à l’ACES ainsi que par le biais des ateliers de formation nationaux organisés au titre du Programme ACES.  En outre, INTERPOL, l’OIAC et l’AIEA ont convenu de travailler en plus étroite collaboration avec l’OMD sur les questions de contrôle des échanges stratégiques et d’appuyer les futures activités opérationnelles dans ce domaine.

Photos

  • Comme orateurs principaux, on comptait Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, Ana Hinojosa, Directrice de la Direction du contrôle et de la facilitation de l’OMD, et Sandra Raca, du Groupe d’experts sur la Résolution 1540 du Conseil de sécurité

    Comme orateurs principaux, on comptait Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, Ana Hinojosa, Directrice de la Direction du contrôle et de la facilitation de l’OMD, et Sandra Raca, du Groupe d’experts sur la Résolution 1540 du Conseil de sécurité

    Téléchargez l'image