L’OMD a mené avec succès en Malaisie un atelier national sur le contrôle a posteriori (CAP).

16 mars 2018

Répondant à une demande de renforcement des capacités dans le domaine du contrôle a posteriori (CAP), l’OMD a organisé un atelier national pour l’Administration royale des douanes de Malaisie du 5 au 9 mars 2018, avec le soutien financier du Fonds japonais de coopération douanière (FCD/Japon). L’atelier s’est tenu au centre de formation régional de l’École royale des douanes de la Malaisie (AKMAL), à Melaka.

Au total, 19 fonctionnaires des douanes malaises, et plus précisément des services CAP/TPS et de divers autres services concernés, ont pu en bénéficier. Le concept OMD du CAP, dont l’objet est d’accroître l’efficacité des contrôles et de promouvoir la facilitation des échanges, leur a été présenté.

L’atelier proposait en outre des exercices permettant d’examiner de façon approfondie les connaissances pratiques en matière de contrôle et les techniques de ciblage, l’évaluation en douane, les recherches précontrôle, la définition d’une stratégie de contrôle et le déroulement de celui-ci ; les experts ont aussi proposé plusieurs études de cas tirées de leurs pays d’origine : le Japon et la Chine. Grâce aux exercices et aux études de cas, les participants ont pu apprendre des techniques pratiques et faire leurs les notions liées à l’efficacité du contrôle.

Ils sont appelés à utiliser leurs nouvelles compétences dans leurs tâches quotidiennes et à en faire profiter leurs collègues.