Quatrième classe de maître UNNExT-OMD-CESAP sur l'environnement

21 novembre 2018

La quatrième classe de maître sur le guichet unique a eu lieu du 5 au 14 novembre 2018 à l'Institut de formation coréen sur les contrôles douaniers aux frontières de la République de Corée. Cet atelier portait principalement sur les procédés de gestion relatifs aux licences, permis, certificats et autres exigences réglementaires (e-LPCO) dématérialisés dans un environnement de guichet unique.

La classe de maître a abordé différents sujets associés aux défis que pose l'intégration de nouveaux services réglementaires dans les plates-formes à guichet unique : application et émission des e-LPCO, échange d'informations, validation et vérification en arrière-plan des pièces justificatives soumises avec les déclarations en douane. Elle a commencé par une mise au point théorique, suivie d'exercices pratiques sur l'analyse des procédés de gestion, la modélisation et la réingénierie, ainsi que l'harmonisation des exigences réglementaires. L'OMD, la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (CESAP) et les experts de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) ont partagé leur expérience des initiatives récentes visant à élaborer des normes, directives et programmes sur l'interopérabilité des échanges nationaux et transfrontaliers de données. En outre, la Banque asiatique de développement (BAsD) a fait part de son appui aux membres de la région Asie-Pacifique qui sont en train de créer un environnement de guichet unique.

Le Service des douanes de Corée ainsi que d'autres ministères de la République de Corée ont décrit l'environnement de dédouanement coréen et les procédés de gestion disponibles dans UNIPASS, le guichet unique coréen. Les participants ont également visité le port maritime de Busan, considéré comme un port « intelligent » qui a automatisé presque entièrement les procédures des terminaux. Cette visite a donné un aperçu pratique de l'interaction des systèmes communautaires de ports dans l'environnement du guichet unique.

L'atelier s'est également penché sur l'évolution des nouvelles technologies, y compris les progrès tels que les mégadonnées, les chaînes de blocs et leur application éventuelle à la gestion des chaînes d'approvisionnement internationales et de l'environnement commercial des douanes.

Au total, trente-quatre participants y ont assisté, dont beaucoup ont décrit leurs initiatives en matière de guichet unique. Ils provenaient des administrations douanières de l'OMD et d'autres organismes de réglementation transfrontalière, ainsi que de la CESAP. Les pays représentés étaient l'Afghanistan, l'Arménie, le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, la Chine, Fidji, l'Iran, le Laos, la Malaisie, les Maldives, le Myanmar, le Népal, le Pakistan, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Sri Lanka, la Thaïlande, le Timor-Leste, les Tonga, Vanuatu et le Vietnam.