Plan stratégique de l’OMD 2019/2022 : Consultation de la région d’Afrique du Nord, du Proche et du Moyen Orient

09 novembre 2018

La consultation des Membres concernant le nouveau Plan stratégique s’est poursuivie, cette fois dans la région d’Afrique du Nord, du Proche et du Moyen Orient (MENA).  La Douane de Jordanie a accueilli le cinquième atelier régional organisé à cet effet dans la capitale jordanienne d’Amman, le 5 novembre 2018.

L’atelier a été co-présidé par Ricardo Treviño Chapa, Secrétaire général adjoint de l'OMD, et par Ahmed H. Al Khalifa, Directeur général de la Douane de Bahreïn et Vice-Président du Conseil de l’OMD pour la région MENA.  Douze des dix-huit Membres que compte la région ont participé à l’événement.

Dans leur allocution d’ouverture respective de l’atelier, le Vice-Président pour la région MENA et le Directeur général de la Douane de Jordanie, Abdelmajid Al-Rahamneh, se sont tous deux félicités de la démarche adoptée par l’OMD visant à consulter ses Membres en vue de l’élaboration du Plan stratégique 2019-2022.  Ils ont considéré, en effet, que les priorités et les défis des régions de l'OMD devaient être prises en compte afin d’élaborer un document cohérent fondé sur les réalités des Membres.

Le Secrétaire général adjoint a remercié la région pour son accueil chaleureux et a réitéré son engagement en vue de renforcer la participation des Membres, cette dernière revêtant une importance particulière pour l'établissement des principaux objectifs de l’OMD pour les trois prochaines années.  Il a ensuite présenté les grands points soumis pour discussion durant l’atelier ainsi que le calendrier des travaux d’ici à l’adoption du nouveau Plan stratégique par la Commission de politique générale et le Conseil en juin 2019.

Comme lors des précédents ateliers régionaux, les discussions se sont focalisées sur les conclusions de l’enquête menée auprès des Membres concernant leurs priorités, l’affectation des ressources sous le Plan stratégique actuel, les liens entre le Plan stratégique et l’Étude de l’environnement douanier et la présentation d'un projet de proposition pour l’élaboration d'une nouvelle Carte stratégique, qui constituera la pierre angulaire de l'intégralité du contenu du Plan stratégique.

Les délégués ont activement contribué aux discussions, en formulant notamment des suggestions constructives, qui seront dûment prises en compte lors de l'élaboration du nouveau Plan stratégique.  La région MENA a plus particulièrement estimé que le Plan stratégique devait comporter un nombre limité d’objectifs clés et d’indicateurs de performance (KPI) aux fins d'une bonne mesure de la performance et elle a également recommandé que la mise en œuvre des outils de l’OMD soit évaluée régulièrement.

La région a également salué le fait que ses propres priorités soient alignées sur un certain nombre de grandes priorités relevées par l’OMD, telles que la sécurité, la coopération entre administrations douanières et le commerce électronique.  Les délégués ont également été d’avis que le budget devrait être réparti conformément aux priorités et ils ont souligné que l’OMD devait trouver la manière de ne plus dépendre autant des fonds de donateurs extérieurs.

Des discussions approfondies se sont tenues sur l’Étude de l’environnement douanier et la région MENA s’est réjouie de la démarche adoptée, qui vise à envisager les thématiques douanières dans un contexte plus large, en y incluant des questions qui ne sont pas directement liées aux douanes mais qui ont une incidence sur les activités douanières.  Les délégués se sont dits satisfaits de la proposition d’une nouvelle Carte stratégique et ont apporté quelques suggestions utiles afin de l’améliorer.  Ils ont souligné en particulier le besoin de mettre à jour les définitions de la Mission et de la Vision d’avenir et de faire en sorte qu’elles soient bien reflétées dans le document final du Plan stratégique.

Le Secrétaire général adjoint a conclu la réunion en félicitant les délégués pour leurs contributions nombreuses et constructives, qui seront prises en compte pour le nouveau Plan stratégique.  Le Vice-Président a remercié le Secrétaire général adjoint encore une fois pour avoir tendu la main aux régions de l’OMD, dans le cadre des discussions sur l’élaboration du nouveau Plan stratégique. Le Directeur général de la Douane de Jordanie a estimé, quant à lui, que cette initiative n’est qu’une première étape vers des échanges continus entre l’OMD et ses Membres.

En organisant ces ateliers régionaux, l’OMD remplit, par le biais de son Secrétariat, ses obligations en matière de transparence mais elle honore aussi son mandat en tant qu’organisation pilotée par ses Membres, en garantissant que les points de vue de ces derniers soient incorporés au Plan stratégique de l'OMD pour la période 2019-2022.