Les Membres de la Région Asie-Pacifique débattent des meilleures pratiques dans le domaine du transit

11 janvier 2019

Une vingtaine d’experts d’administrations douanières d’Etats membres de l’OMD et de la Banque asiatique de développement se sont réunis du 8 au 10 janvier 2019 à Faridabad (Inde) dans le cadre d’un atelier régional sur le transit organisé à l’attention de membres sélectionnés de la région Asie – Pacifique. Cet événement a été organisé avec le soutien financier du Fonds chinois de coopération douanière (CCF Chine) et a été accueilli par l’Académie nationale des douanes, des impôts indirects et des narcotiques du Comité central des droits d’accise et droits de douanes de la République de l’Inde.

L’ordre du jour de l’atelier couvrait toutes les sections des Directives sur le transit de l’OMD lancées en juillet 2017. L’une des sessions de cet atelier a été consacrée au transit ferroviaire et aux initiatives de l’OMD dans le domaine de la coopération douanes - compagnies ferroviaires. Pour chaque session, l’OMD avait planté le décor en présentant les principes directeurs nécessaires à l’établissement de régimes de transit efficients et efficaces comme il est indiqué dans les diverses sections des Directives sur le transit de l’OMD. Les participants ont exposé leurs bonnes pratiques et en ont débattu ainsi que des défis et des mesures à prendre pour améliorer divers aspects du transit. Des exposés instructifs ont été présentés par la Banque asiatique de développement et par les administrations douanières du Bangladesh, du Cambodge, de l’Inde, de l’Indonésie, de Malaisie, du Myanmar et du Vietnam.

L’atelier s’est achevé sur une présentation générale des domaines stratégiques sur lesquels les Membres de la Région Asie – Pacifique devraient concentrer leurs efforts afin d’améliorer leurs régimes de transit.

L’atelier sur le transit préparé pour des Membres sélectionnés de la Région Asie-Pacifique de l’OMD était le cinquième d’une série d’événements régionaux organisés par l’OMD, dont l’objectif est de promouvoir la mise en œuvre des Directives sur le transit de l’OMD et l’établissement par les Membres de régimes de transit efficients et efficaces dans leurs territoires.