L’OMD apporte son soutien à l’Administration des recettes fiscales et des douanes des Fidji et aux parties prenantes dans la préparation de l’Etude du temps nécessaire à la mainlevée des marchandises (TRS)

15 janvier 2019

L’Organisation mondiale des douanes a organisé à Suva (République des Fidji), du 17 au 21 décembre 2018, un atelier national de sensibilisation et de préparation de l’Etude du temps nécessaire à la mainlevée des marchandises (TRS). Cet atelier de cinq jours a bénéficié du soutien financier du Fonds de coopération douanière du Japon (CCF/Japon), pour le bien du personnel de direction de l’Administration des recettes fiscales et des douanes (FRCS) des Fidji et pour les parties prenantes (Autorité de la biosécurité des Fidji, les autorités portuaires, le ministère de la Santé et des services médicaux ainsi que le Département de l’immigration). L’Atelier a été animé par deux experts du Secrétariat de l’OMD de Bruxelles et de l’Administration des douanes de la République démocratique populaire du Laos (PDR).

Dans son allocution d’ouverture, M. Fazrul Rahman (Directeur, Direction des recettes fiscales pour la FRCS) représentant le directeur général, a notamment remercié toutes les agences qui avaient accepté de participer à cet atelier et a souligné la collaboration positive instaurée entre les agences aux frontières des Fidji.

L’Atelier, conduit en anglais, a assuré une formation à 26 responsables des douanes et à un certain nombre de représentants des parties prenantes impliquées dans les processus de dédouanement des marchandises ; il leur a permis d’examiner un premier projet de procédures de dédouanement. Cet atelier important comprenait, notamment, une présentation de la méthode, en accord avec la Version 3 du Guide de l’OMD et a également donné aux participants l’occasion de travailler avec le logiciel TRS de l’OMD et de rédiger un projet de plan d’action. Conformément à ce projet de plan, le FRCS et les parties prenantes devraient conduire, avec leurs propres moyens, leur TRS dans un proche avenir afin d’établir une référence en vue de l’appréciation ultérieure des travaux. Il convient de rappeler que les Fidji ont accédé à l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE) de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) le 1er mai 2017 et qu’elles ont fait référence à l’Article 7.6 se rapportant à la TRS pour la catégorie C avec la date indicative de mise en œuvre fixée au 31 décembre 2019.

Les Fidji travaillent activement à la mise en œuvre des mesures de facilitation des échanges et aux dispositions incluses dans les instruments et outils de l’OMD. La TRS permettra à ce pays de se conformer aux exigences de l’Article 7.6 de l’AFE de l’OMC à propos duquel les Membres de l’OMC sont encouragés à mesurer et à publier régulièrement et de manière uniforme la moyenne des temps nécessaires à la mise en œuvre des marchandises en utilisant des outils comme, notamment, l’Etude du temps nécessaire à la mainlevée des marchandises de l’Organisation mondiale des douanes (OMD).

Dans son discours de clôture de l’Atelier, M. Visvanath Das, Directeur exécutif de la FRCS, a insisté sur l’importance de cette activité, qui permettra à son administration et aux parties prenantes de repérer des goulets d’étranglement affectant les procédures de dédouanement et de mainlevée des marchandises et, surtout, de travailler ensemble à la recherche de solutions visant à faciliter le commerce et à améliorer le climat économique. Il a remercié l’OMD pour le soutien opportun apporté dans le cadre de la mise en œuvre de l’AFE de l’OMC.

Les participants ont estimé que cet Atelier avait été couronné de succès et leur avait permis de nettement mieux comprendre le Guide TRS de l’OMD et sa méthode : l’OMD se réjouit de poursuivre l’assistance qu’elle fournit à la FRCS.