La CEDEAO s’apprête à mettre en œuvre la version 2022 du SH

24 juillet 2019

Après la récente adoption de la version 2022 du Système harmonisé (SH) par le Conseil de l’OMD, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a commencé à mettre en œuvre les modifications du SH dans son tarif extérieur commun. Cette question était au centre d’un atelier organisé par l’OMD dans le cadre du Programme sur le Système harmonisé (SH) en Afrique de l’OMD-UE, qui s’est tenu les 15 et 16 juillet, au siège de la CEDEAO à Abuja, au Nigeria.

Cet atelier a réuni plusieurs experts de la CEDEAO, du Secrétariat de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ainsi que deux membres de la CEDEAO — le Libéria et le Nigeria. Les participants ont abordé diverses questions liées à la mise en œuvre des modifications du SH sur les plans régional et national. Les possibilités d’optimisation et de simplification des mécanismes de coopération existants entre la CEDEAO, l’UEMOA et les membres des deux communautés économiques régionales ont été examinées afin de faire en sorte que tous les membres aient achevé la migration vers la nouvelle version du SH avant la date de son entrée en vigueur.

Au cours de la réunion d’information introductive, M. Mamadou Traoré, Commissaire de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé de la CEDEAO, a reconnu le rôle primordial du SH dans le programme mondial de facilitation des échanges. Il a renouvelé l’engagement de la CEDEAO à s’aligner sur les efforts de l’OMD pour faire en sorte que la version 2022 du SH soit mise en œuvre en temps voulu, et il a souligné que cela serait dans l’intérêt supérieur des administrations douanières, des communautés économiques régionales, du secteur privé et, plus généralement, de l’intégration économique en Afrique et de la mise en œuvre de la ZLECAF.

Au cours de la réunion bilan, l’OMD, la CEDEAO et l’UEMOA ont décidé d’une feuille de route pour les activités de suivi afin de simplifier le processus de mise en œuvre des modifications du SH sur les plans régional et national. Le Programme sur le Système harmonisé (SH) en Afrique de l’OMD-UE poursuivra sa coopération avec les communautés économiques régionales et les administrations douanières afin d’assurer la continuité des progrès réalisés dans le domaine des travaux relatifs au SH.