L'Afrique orientale progresse dans le domaine de la facilitation des échanges et des contrôles renforcés aux frontières

29 juillet 2019

Cinq administrations des recettes fiscales d'Afrique orientale, à savoir, le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie, se sont réunies à Zanzibar (Tanzanie) le 17 juillet 2019 pour la réunion du Troisième Comité régional conjoint de coordination (RJCC) de leur "Projet sur le développement des capacités en matière de facilitation des échanges et de contrôle des frontières en Afrique orientale". Ce Projet est mis en oeuvre par les cinq Administrations des recettes fiscales d'Afrique orientale avec le soutien conjoint de l'OMD et de la JICA.  En vue d'améliorer l'efficacité des procédures aux frontières et de renforcer les contrôles frontaliers, les cinq Administrations des recettes fiscales d'Afrique orientale ont travaillé de concert sur 1) la mise en place effective de postes frontières uniques (OSBP) et 2) le renforcement des capacités douanières dans trois domaines, à savoir i) la gestion des risques (GR), ii) le contrôle a posteriori (CAP) et, iii) le Programme Global Shield (PGS).

La réunion, accueillie par l'Administration des recettes fiscales de Tanzanie (TRA) et le Trésor public de Zanzibar (ZRB), a rassemblé les Commissaires généraux, les Directeurs généraux des douanes et autres hauts fonctionnaires des Administrations des recettes fiscales des Etats partenaires de l'EAC, des représentants du Secrétariat de l'EAC, de l'OMD, de la JICA et de l'Administration des douanes japonaise. Le  RJCC a examiné les progrès réalisés au cours de ces six derniers mois, s'agissant du Programme des Maîtres formateurs (PMF) sur le Contrôle a posteriori (CAP), de l'activité de Formation des formateurs réalisée dans le cadre du Programme Global Shield (PGS), ainsi que le suivi réalisé à l'échelon national, et l'Etude comparative sur le contrôle des DPI aux frontières réalisée par la Thaïlande et le Japon visant à renforcer les capacités en matière de gestion des risques. La réunion a particulièrement noté la forte appropriation et l'excellent travail des formateurs nationaux ayant suivi la Formation des formateurs sur le PGS en Afrique orientale au début de l'année.

Le RJCC a salué le rapport sur l'état d'avancement des travaux et a convenu d'objectifs chiffrés concrets en lien avec les opérations d'OSBP et le renforcement des capacités qui doit être mené à bien grâce à une coopération entre les parties concernées.  Les participants à la réunion ont également exprimé leur appréciation pour l'OMD et la JICA pour la qualité du soutien offert.  L'OMD et la JICA ont réaffirmé leur engagement et soutien pour le Projet par le biais du Projet conjoint OMD/JICA pour une prospérité plus durable sur le plan social et économique dans la région.

Pour de plus amples informations sur cette activité et sur le Projet conjoint OMD/JICA, veuillez vous adresser à capacity.building@wcoomd.org.