Examen global du modèle national des travaux de classement tarifaire au Nigeria

24 juillet 2019

Un atelier de diagnostic national sur les travaux de classement tarifaire et les infrastructures connexes, organisé par l’OMD dans le cadre du Programme sur le Système harmonisé (SH) en Afrique de l’OMD-UE, s’est déroulé du 17 au 19 juillet 2019 à Abuja, Nigeria. Cet atelier avait pour objet d’examiner la structure organisationnelle actuelle des travaux de classement tarifaire de l’Administration douanière du Nigeria (NCS) et de déterminer les domaines dans lesquels des efforts de modernisation supplémentaires seraient justifiés.

Dans ses remarques préliminaires, M. Babani, Commissaire général adjoint en charge des tarifs et échanges, a souligné l’importance des travaux de classement tarifaire, qui ont toujours été considérés comme l’une des compétences fondamentales des douanes. Il s’est dit convaincu qu’un service douanier moderne sans infrastructure de classement tarifaire efficace est inimaginable. Il s’est félicité du soutien apporté par l’OMD et a promis son appui à la coopération actuelle de la NCS avec l’OMD, en tenant compte des engagements régionaux du Nigeria et de la mise en œuvre de la ZLECAF.

L’atelier a rassemblé la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont le représentant M. Kwakye, Responsable du programme de la Direction générale des douanes, a informé les participants des travaux à venir pour mettre en œuvre la version 2022 du SH dans le tarif extérieur commun de la CEDEAO ainsi que des autres initiatives dans le domaine des travaux de classement tarifaire au niveau de la communauté. Il a souligné l’importance que les membres de la CEDEAO mettent en œuvre la version 2022 du SH en temps voulu et il s’est engagé à collaborer étroitement avec la NCS afin que cette initiative se concrétise au Nigeria.

L’atelier a reçu un accueil favorable des participants et a été l’occasion d’examiner plusieurs questions importantes relatives aux travaux de classement tarifaire. Des mesures de suivi concrètes ont été prises et seront mises en œuvre par la NCS, en coopération avec la CEDEAO et l’OMD.

Pour de plus amples informations sur cette activité, veuillez contacter capacity.building@wcoomd.org