L’OMD s’adresse aux douaniers africains diplômés de l’École des douanes belge

02 juillet 2019

À l’invitation de Kristian Vanderwaeren, Directeur général des douanes belges, le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, a participé aujourd’hui à la cérémonie de remise des diplômes des 26 fonctionnaires des douanes de dix pays africains francophones qui ont achevés le programme de cours de l’École des douanes belge.

Les ambassadeurs et directeurs généraux des douanes des pays représentés, à savoir le Bénin, la République centrafricaine, les Comores, la République du Congo, Djibouti, la Guinée, le Niger, le Rwanda, le Tchad et le Togo, se sont également joints à l’événement.

Le ministre belge des finances et de la coopération internationale, Alexandre De Croo, a ouvert la cérémonie en félicitant les 26 agents d’avoir suivi avec succès le programme de cours sur neuf mois qu’offre l’École.  Il a souligné le rôle important des douanes pour sécuriser les recettes, faciliter le commerce et protéger la société et il a expliqué que les opportunités de formation que la Belgique offre aux douaniers africains s’inscrit dans le cadre de la contribution belge au développement économique de l’Afrique.  Le ministre a du reste rappelé que l’actuel ministre du commerce du Togo avait précédemment participé au programme, ce qui atteste de la valeur de cette initiative.

Dans son allocution, le Secrétaire général Mikuriya a brièvement évoqué les discussions des sessions du Conseil de l’OMD, qui se sont déroulées la semaine dernière.  Il a indiqué que les Directeurs généraux des douanes réunis pour l’occasion avaient mis en avant le manque croissant de prévisibilité du système commercial ainsi que les constantes avancées technologiques, deux tendances exigeant la présence d’administrations douanières fortes aux frontières afin de garantir la sécurité et de contribuer à la prospérité. 

M. Mikuriya s’est également référé à la Zone de libre-échange continentale africaine, entrée en vigueur récemment.  Là aussi les administrations des douanes sont appelées à apporter leur précieuse expertise afin de faciliter l'intégration régionale, de la même manière que la Douane européenne avait contribué à la construction européenne.  M. Mikuriya a remercié l’Administration des douanes belges d’organiser un programme de formation de ce type, dans la mesure où il contribue à consolider la coopération entre administrations douanières en permettant aux douaniers de se rencontrer et de constituer un réseau international solide.  L’OMD a été ravie de pouvoir participer au programme en dispensant des cours et en s’intégrant à ce réseau.


Photos