Le Programme de contrôle des conteneurs ONUDC – OMD récompensé par le Prix du BIC

14 mars 2019

Le 11 mars 2019, alors que s’ouvrait la réunion du Comité de la lutte contre la fraude de cette année, Douglas Owen, Secrétaire général du Bureau international des Containers (BIC), et Giordano Guerrini, Président du conseil d’administration du BIC, ont remis le Prix du BIC à Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, et à John Brandolino, Directeur de la Division des traités de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), en reconnaissance de l’efficacité du Programme de contrôle des conteneurs (PCC) de l’ONUDC et de l’OMD.

Fondé en 1933 en tant qu’organisation internationale neutre et à but non lucratif, le BIC jouit du statut d’observateur auprès de l’OMD. Il est aussi le dépositaire du registre mondial des préfixes de conteneurs pour l’industrie du transport intermodal, un rôle entériné par plusieurs conventions douanières internationales. Chaque année, le conseil d’administration du Bureau international des Containers sélectionne un seul candidat sur une liste de nominations émanant de l’industrie, à qui il octroie le Prix du BIC récompensant les individus ou organisations ayant contribué de manière notable à la sûreté, à la sécurité, à la normalisation ou à la durabilité du transport conteneurisé.

Le Président du conseil d’administration du BIC, M. Guerrini, a informé le Comité de la lutte contre la fraude que le Programme de contrôle des conteneurs avait été choisi pour sa contribution à l’amélioration de la sécurité et à la lutte contre la contrebande dans le transport conteneurisé. Le BIC estime que les efforts de renforcement des capacités du PCC ainsi que son travail important en faveur de la promotion d'une évaluation des risques plus approfondie partout dans le monde méritent d’être applaudis et encouragés.

Le Secrétaire général Mikuriya a souligné la longue et bonne coopération existant entre l’OMD et le BIC, faisant observer que le registre de codes du BIC constitue une base de données de référence pour la gestion des risques douaniers et pour la facilitation des échanges. Une formation sur l’utilisation du registre du BIC a été incorporée dans le programme de cours du PCC et depuis son lancement il y a près de 15 ans, le Programme s’est toujours donné pour objectif de préserver l’équilibre délicat entre la protection de la santé et de la sécurité publique et la facilitation du commerce, afin de garantir le traitement fluide des marchandises aux frontières. L’OMD, qui travaille en partenariat avec l’ONUDC dans le cadre de ce programme conjoint, est honorée de recevoir le Prix du BIC en reconnaissance de ces efforts.

Le Directeur de l’ONUDC, M. Brandolino, s’est référé à l’ampleur et à la grande complexité du commerce mondial et il a évoqué la démarche plurisectorielle du PCC face aux défis posés par la criminalité transnationale organisée et par les terroristes, qui cherchent constamment à exploiter la moindre faille dans le volume considérable des échanges internationaux pour mener leurs activités illicites. Il a ajouté que l’ONUDC est ravie de recevoir le Prix du BIC en reconnaissance des efforts déployés à travers le PCC.

Le PCC a été lancé par l’OMD et l’ONUDC en 2004 afin de s’attaquer aux activités de commerce illicite dans les envois conteneurisés, à travers l’établissement d’unités de contrôle portuaire spécifiquement chargées d’établir des profils de risque pour les envois suspects. Suivant un concept de formation par étape éprouvé, le PCC s’est élargi au secteur du fret aérien et fournit également une formation à différents points de passage des frontières terrestres. Le PCC est actuellement opérationnel dans 50 pays et un financement est également disponible pour appuyer la création d'unités de contrôle portuaire et de contrôle du fret aérien dans 12 autres pays.

Pour plus d'informations sur le PCC, veuillez consulter le Rapport annuel du PCC 2018 [en].

 


Photos

  • M. Douglas Owen, Secrétaire général du BIC (tout à g.), et M. Giordano Guerrini, Président du conseil d’administration du BIC (tout à dr.), ont remis le Prix du BIC à M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD (dr.), et à M. John Brandolino, Directeur de la Division des traités de l’ONUDC (g.), en reconnaissance de l’efficacité du Programme de contrôle des conteneurs de l’ONUDC et de l’OMD

    M. Douglas Owen, Secrétaire général du BIC (tout à g.), et M. Giordano Guerrini, Président du conseil d’administration du BIC (tout à dr.), ont remis le Prix du BIC à M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD (dr.), et à M. John Brandolino, Directeur de la Division des traités de l’ONUDC (g.), en reconnaissance de l’efficacité du Programme de contrôle des conteneurs de l’ONUDC et de l’OMD

    Téléchargez l'image
  • Le Secrétaire général de l'OMD, M. Mikuriya, a souligné la longue et bonne coopération existant entre l’OMD et le BIC, faisant observer que le registre de codes du BIC constitue une base de données de référence pour la gestion des risques douaniers et pour la facilitation des échanges et qu'une formation sur l’utilisation du registre du BIC a été incorporée dans le programme de cours du PCC

    Le Secrétaire général de l'OMD, M. Mikuriya, a souligné la longue et bonne coopération existant entre l’OMD et le BIC, faisant observer que le registre de codes du BIC constitue une base de données de référence pour la gestion des risques douaniers et pour la facilitation des échanges et qu'une formation sur l’utilisation du registre du BIC a été incorporée dans le programme de cours du PCC

    Téléchargez l'image
  • Le Directeur de l’ONUDC, M. Brandolino, s’est référé à l’ampleur et à la grande complexité du commerce mondial et il a évoqué la démarche plurisectorielle du PCC face aux défis posés par la criminalité transnationale organisée et a ajouté que l’ONUDC est ravie de recevoir le Prix du BIC en reconnaissance des efforts déployés à travers le PCC

    Le Directeur de l’ONUDC, M. Brandolino, s’est référé à l’ampleur et à la grande complexité du commerce mondial et il a évoqué la démarche plurisectorielle du PCC face aux défis posés par la criminalité transnationale organisée et a ajouté que l’ONUDC est ravie de recevoir le Prix du BIC en reconnaissance des efforts déployés à travers le PCC

    Téléchargez l'image
  • [De dr. à g.] M. Douglas Owen, Secrétaire général du BIC, Mme. Ana Hinojosa, Directrice, Direction de la lutte contre la Fraude et de la Facilitation, OMD, M. Norbert Steilen, Administrateur technique, WCO, M. Giordano Guerrini, Président du conseil d’administration du BIC, M. John Brandolino, Directeur de la Division des traités, ONUDC, et M. Ketil Ottersen, Coordinateur de Programme, ONUDC

    [De dr. à g.] M. Douglas Owen, Secrétaire général du BIC, Mme. Ana Hinojosa, Directrice, Direction de la lutte contre la Fraude et de la Facilitation, OMD, M. Norbert Steilen, Administrateur technique, WCO, M. Giordano Guerrini, Président du conseil d’administration du BIC, M. John Brandolino, Directeur de la Division des traités, ONUDC, et M. Ketil Ottersen, Coordinateur de Programme, ONUDC

    Téléchargez l'image