La collaboration avec l’OMD mise en exergue lors de la Conférence BRS à Genève

14 mai 2019

A l’invitation du Secrétariat des Conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm (BRS), le Secrétariat de l’OMD est intervenu lors d’un événement qui s’est tenu à Genève le 8 mai 2019 en marge de la Conférence des Parties aux Convention BRS (CdP 2019), pour évoquer la coopération instaurée entre les Secrétariats de l’OMD et des Conventions BRS en ce qui concerne l’utilisation du Système harmonisé (SH) afin de répondre aux préoccupations d’ordre environnemental et social.

Les Conventions BRS sont des accords multilatéraux portant sur l'environnement, qui partagent l'objectif commun de protéger la santé des humains et l'environnement contre les produits chimiques et les déchets dangereux.  Du 29 avril au 10 mai 2019, les réunions de la CdP 2019 se sont déroulées sur le thème « Une planète propre, des personnes en bonne santé : une gestion rationnelle des produits chimiques et des déchets ».

L'OMD entretient depuis longtemps une coopération fructueuse avec le Secrétariat des Conventions BRS, en raison du rôle important joué par la douane pour faciliter la mise en œuvre des Conventions BRS et collaborer dans les domaines liés à l'identification des marchandises réglementées dans le SH.  A cet égard, l'OMD a introduit de nombreux codes du SH pour les marchandises constituant des menaces pour l’environnement et la santé humaine afin de faciliter la surveillance et le contrôle de leur commerce.

Dans son discours devant les participants à l’événement, la représentante du Secrétariat de l’OMD a souligné la nature du SH et son utilisation en tant qu’outil efficace pour traiter les questions d’ordre environnemental et social.  Elle a également fourni des indications sur la manière d’élaborer de manière fructueuse une proposition visant à ajouter des codes au SH, y compris des orientations pratiques sur la formulation appropriée aux fins des mesures à la frontière, afin de faciliter la procédure d’amendement du SH dans ce domaine.

Les Secrétariats des deux organisations ont exprimé leur satisfaction mutuelle pour leurs bonnes relations de travail et ont reconnu l’importance d’une coopération accrue pour mettre en place des mesures destinées à protéger notre planète et la population.