Le Programme A-CPI organise sa première réunion des coordinateurs en amont du SCE

25 février 2020

Du 17 au 19 février 2020, le Programme Anti-Corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) a organisé au siège de l’OMD à Bruxelles, son premier atelier dédié aux coordinateurs A-CPI, en amont du Sous-comité sur l’éthique (SCE) de l’OMD. Les réunions ont été l'occasion de rassembler les coordinateurs A-CIP et de donner une impulsion au travail fourni par les 11 administrations partenaires au cours de la première année du programme. L’atelier visait également à renforcer les compétences en gestion de projet au sein du groupe, afin de mieux doter les participants des outils nécessaires à la poursuite du programme au sein de leur propre administration.

Pendant trois jours, les réunions ont créé un forum de discussions portant sur les visites exploratoires qui ont eu lieu dans les pays partenaires au cours de l'année écoulée. Il s’agissait de mettre en lumière ce qui avait particulièrement bien fonctionné, et voir s’il y a encore matière à amélioration en vue de renforcer la coopération au cours des quatre prochaines années. Pendant une demi-journée, les participants ont été invités à donner leur avis sur le Guide pour le développement de l'éthique, l'un des principaux outils utilisés lors des visites exploratoires, avec la Déclaration d'Arusha révisée.

Les discussions ont également porté sur le document d’information du projet (DIP) propre à chaque administration, qui présente les résultats généraux et spécifiques pour chaque partenaire dans le cadre du programme A-CPI, ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs du programme. Le sondage relatif à la perception de l'intégrité des douanes (SPID), mené en collaboration avec le cabinet professionnel indépendant EY Allemagne, a également été abordé. En interrogeant à la fois les fonctionnaires des douanes et des intervenants du secteur privé sur leur perception du niveau d'intégrité des douanes, le SPID recueille des données de référence qui seront utilisées tout au long du programme pour évaluer l'impact du programme A-CPI de l'OMD dans chaque pays.

Enfin, l'atelier a été l'occasion de réunir les premiers partenaires A-CPI (Afghanistan, Éthiopie, Ghana, Liban, Liberia, Mali, Mozambique, Népal, Sierra Leone, Tanzanie et Tunisie) et les nouvelles administrations qui ont récemment rejoint le programme en janvier 2020 grâce au financement supplémentaire de Norad (Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Jordanie, Niger et Palestine). L’atelier a donc constitué un forum intéressant pour l’échange de bonnes pratiques et donné l’opportunité d’entendre les expériences d’autres administrations dans le cadre du programme A-CIP sur l’année écoulée. Le financement de Norad a aussi permis à tous les participants de prendre part au SCE des 20 et 21 février, apprendre ainsi des autres Membres de l'OMD, ainsi que de prendre connaissance des derniers développements et initiatives dans le domaine de l'intégrité douanière.

Pour plus d'informations sur le programme A-CPI, veuillez consulter les pages du Programme A-CPI de l'OMD ou contacter capacitybuilding@wcoomd.org.