119 saisies dans 14 pays de la région AOC au cours de l’opération ALAMBA 2020 de l’OMD ciblant les organisations transnationales terroristes présumées

20 mai 2020

L'opération ALAMBA 2020, dirigée par l’OMD et organisée dans le cadre de son Programme Global Shield, s’est déroulée du 7 au 17 mars 2020, avec la participation de 14 administrations Membres de la région d’Afrique occidentale et centrale (AOC). Les administrations douanières ont concentré leurs efforts sur les marchandises ciblées par les terroristes, en particulier celles qui sont détournées pour être utilisées dans la fabrication d'engins explosifs improvisés (EEI) dans le but de perpétrer des attaques dans la région.  119 saisies ont été effectuées en tout, parmi lesquelles quelque 29 tonnes de cyanure, 7,8 tonnes de composants explosifs, 5 200 mètres de cordeau détonant, 1 052 litres d’acide nitrique, 660 parties d’allumeurs et 220 litres de peroxyde d'hydrogène.

Le Programme Global Shield est une initiative multilatérale de l’OMD visant à renforcer les capacités des administrations douanières pour lutter contre le trafic et le détournement de produits chimiques et d’autres composants utilisés par les terroristes pour fabriquer des EEI.

La gestion de l’opération ALAMBA 2020 a été assurée par l’Unité de coordination opérationnelle (UCO) établie à Dakar, au Sénégal. 14 administrations douanières participantes ainsi que les forces de sécurité et d’intervention et les Bureaux régionaux de liaison chargés du renseignement (BRLR) ont pris part à l’exercice et ont détaché leurs agents à l’UCO.

L’opération a été le point culminant d’un projet de renforcement des capacités mené sur deux ans par l’OMD, avec le soutien financier du gouvernement du Japon, et au cours duquel 14 administrations Membres de l’OMD ont suivi une formation approfondie sur l'utilisation des équipements d’identification des produits chimiques et sur les précurseurs chimiques et les composants utilisés par les terroristes pour la fabrication d’EEI.

« Les résultats excellents obtenus durant l’opération ALAMBA 2020 illustrent bien ce qui peut être accompli par des douaniers engagés et compétents, qui travaillent en collaboration à travers les frontières nationales », a indiqué le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, avant d’ajouter que « ces saisies auront une incidence importante sur les activités des organisations terroristes et criminelles et contribueront à accroître la sécurité et la stabilité dans la région d’Afrique occidentale et centrale. Je suis certain que cette opération a resserré encore les liens de coopération entre les participants et que les capacités des douanes de la région à lutter contre le terrorisme continueront de s’améliorer ».

M. Mikuriya n’a pas manqué de remercier les 14 administrations des douanes pour leur engagement sans faille au cours de l’opération, ce qui a indubitablement contribué à son succès. Il a tout particulièrement rendu hommage aux Douanes du Sénégal, qui ont généreusement hébergé l’UCO à Dakar.

Informations de contexte :

Le nom de code d’ALAMBA vient du marba, une langue parlée au sud du Tchad, et désigne un combat collectif dirigé par des hommes habiles, qui luttent dans un esprit de coopération, de manière stratégique, avec intelligence et une volonté commune.

Les 14 administrations douanières participantes étaient : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Tchad et le Togo.