La douane guatémaltèque met à jour ses Procédures Opérationnelles Normalisées pour la circulation des biens de secours avec le soutien du Projet COVID-19 de l'OMD

12 octobre 2021

La pandémie de COVID-19 a mis en exergue le rôle essentiel joué par les administrations douanières pour faciliter la fourniture de biens d'urgence et assurer le dédouanement rapide des envois de secours. La préparation des administrations douanières étant au cœur de sa mission, le Projet COVID-19 de l'OMD, financé par le Gouvernement du Japon, a organisé du 5 au 8 octobre un "Atelier en ligne pour assister la douane du Guatemala dans la rédaction de Procédures Opérationnelles Normalisées (PON) pour le dédouanement et la régularisation des biens de secours en cas de catastrophes naturelles et autres évènements perturbateurs".  Le Guatemala est le premier Membre de la région Amériques et Caraïbes à bénéficier de cette activité de renforcement des capacités fournie par le projet, et le troisième au niveau mondial, après le Bénin et Madagascar.

L’audience comprenait des représentants de l'administration des douanes, d'autres autorités frontalières, le coordinateur national pour la gestion des risques de catastrophes, les ministères compétents, des organisations internationales et le secteur humanitaire, soit un total de plus de 150 participants. Pendant les quatre jours de l'événement, les délégués ont été guidés par les experts de l'OMD et des organisations internationales partenaires qui les ont aidés à identifier les goulets d'étranglement existants pour le dédouanement des envois de secours et à se conformer aux normes internationales actuelles.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le Directeur général de la douane du Guatemala, M. W. Ovalle Ramirez, a souligné l'importance de l'événement et le fait que "la mise en œuvre de recommandations harmonisées est essentielle, car elle permettra de mieux faire face aux défis futurs." La Coordinatrice résidente des Nations Unies au Guatemala, Mme Rebeca Arias Flores, a exprimé sa gratitude pour le soutien apporté par le Projet COVID-19 de l'OMD, grâce auquel "il sera possible de progresser dans la rédaction de PON opérationnelles et de renforcer la capacité des organismes humanitaires."  Au nom du Secrétariat de l'OMD, le Directeur de la Direction  Contrôle et Facilitation de l'OMD, M. Pranab Kumar Das, a salué la présence d'organisations aussi diverses et pertinentes et le dévouement du réseau d'experts participant à l'atelier.   

Des sessions consacrées à la rédaction des Procédures Opérationnelles Normalisées ont été organisées sous forme de groupes de travail, favorisant l'interaction et un échange fructueux entre les participants. Les participants ont examiné et amélioré les procédures existantes sur des sujets de première importance, notamment les exemptions de droits, l'importation de denrées alimentaires, de dispositifs de télécommunication, de médicaments et l'admission temporaire d'équipements liés aux catastrophes. Le travail produit sera analysé plus en détail lors de réunions spécifiques avec les experts de l'OMD et internationaux afin de préparer le rapport final.

Cet atelier national précède un événement sous-régional de plus grande envergure qui sera organisé par le Projet du 15 au 17 novembre afin de renforcer la coordination entre les Membres du Système d'intégration centraméricain (SICA) et améliorer leur préparation à faire face aux pandémies et autres événements perturbateurs.  

Plus d’information