L’OMD organise sa seconde consultation régionale sur le Plan stratégique avec l’AOA

24 septembre 2021

Les 22 et 23 septembre 2021, l’Organisation mondiale des douanes (OMD) a poursuivi son cycle de consultations régionales sur le prochain Plan stratégique avec la Région d’ Afrique orientale et australe (AOA). La session a été conjointement présidée par le Vice-Président de la Région, M. Jephat Mujuru de l’Office des recettes du Zimbabwe, et par le Secrétaire général adjoint de l’OMD, M. Ricardo Treviño Chapa. Environ 40 participants ont assisté à la consultation, tenue de façon virtuelle.

Lors de ses remarques introductives, le Vice-Président de la Région AOA s’est félicité de l’approche consultative adoptée par le secrétariat, tant pour le développement de l’Etude de l’environnement douanier que pour le Plan stratégique. Il a considéré que cela permettrait d’assurer non seulement que la direction stratégique choisie soit reconnue par l’OMD dans son ensemble mais qu’elle soit également pertinente aux niveaux régional et national. Il a également souligné que le futur Plan stratégique devrait dûment prendre en compte les impacts de la crise de la COVID-19 sur l’économie et les sociétés. Le Secrétaire général adjoint de l’OMD a soutenu le fait que la sagesse collective était un pilier fondamental du développement de la stratégie de l’Organisation. Il a ajouté que la nouvelle stratégie se devait d’être ciblée et d’assurer le bon équilibre entre les fonctions essentielles de la douane et les tendances émergentes qui formeront son futur.

Les participants ont tenu des discussions actives sur ce à quoi le prochain Plan stratégique devrait ressembler et ses principaux domaines de focalisation. Ils ont réitéré l’importance des fonctions essentielles de la douane, tel que leur rôle dans le recouvrement des recettes. Ils ont néanmoins considéré que ces fonctions essentielles devraient être observées sous une nouvelle perspective, tenant pleinement compte des impacts actuels et futurs de la crise de la COVID-19. La crise sanitaire en cours a conduit à une redéfinition fondamentale et permanente des sociétés modernes, questionnant les modes opératoires traditionnels. Les participants ont souligné que les fonctions essentielles de la douane se devaient d’évoluer avec les tendances mondiales, se dirigeant vers davantage d’automatisation. Ils ont exprimé l’opinion qu’il était dès lors pertinent de développer un nouveau Plan stratégique orienté vers le développement des instruments et compétences appropriés pour permettre aux douanes d’opérer dans cette « nouvelle réalité ».

Ces consultations régionales mèneront à la définition du nouveau Plan stratégique, suivant l’approche précédemment adoptée pour le Plan stratégique 2019-2022 et l’Etude de l’environnement douanier. L’entière implication des membres s’est révélée être un atout inestimable dans leurs développements, permettant d’assurer que l’Organisation se base sur une vision partagée et se dirige vers l’accomplissement d’objectifs communs.