Le projet OMD–Norad 2012-2017

En septembre 2012, l’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad) signaient un accord visant à offrir un appui au projet de « renforcement des capacités douanières de Membres de l’OMD, 2012-2017 ». Le projet avait ainsi pour objectif d’apporter une assistance technique à sept pays dans des domaines spécifiques liés à des opérations douanières.

  • Timor-Leste : Classement dans le SH et évaluation. Renforcer les capacités de recouvrement des recettes de la douane par la mise en œuvre de pratiques et de procédures améliorées.
  • Liberia : Éthique et gestion de la performance. Offrir un appui pour la mise en œuvre d’un programme d’éthique et de gestion de la performance, créer un système informatisé compatible avec SYDONIA et fournir une formation technique
  • Mozambique : Gestion des risques et gestion de la politique de formation. Renforcer la capacité de la douane à faciliter les échanges et à assurer le recouvrement des recettes par l’application des outils et techniques de gestion des risques.
  • Nicaragua : Opérateur économique agréé (OEA). Apporter une assistance à l’Administration douanière pour la mise en œuvre d'un programme d'OEA dans un cadre de gestion des risques et offrir un appui pour la réalisation d'une étude sur le temps nécessaire pour la mainlevée.
  • Rwanda : Éthique et communication avec les parties prenantes. Aider la douane rwandaise à concevoir une stratégie de communication en matière d'éthique.
  • Tanzanie : Classement dans le SH et évaluation. Appuyer l’Administration douanière dans la mise en œuvre de pratiques et procédures améliorées.
  • Vietnam : Consultation des courtiers en douane et autres parties prenantes. Renforcer les relations et la collaboration entre la Douane du Vietnam et les courtiers en douane ainsi que d’autres parties prenantes.

Articles web relatifs au programme Autres nouvelles