Bureaux régionaux de liaison chargés du renseignement (BRLR)

Le partage de renseignements à l’échelon national, régional et international est une stratégie essentielle adoptée par les autorités douanières pour créer les conditions nécessaires à la mise en œuvre de mesures et de contrôles plus efficaces dans le domaine de la lutte contre la fraude et pour garantir une utilisation optimale des ressources disponibles. Sur le plan stratégique, l’OMD a œuvré pour associer toutes les parties prenantes concernées aux efforts tendant à la réalisation de l’objectif de parvenir à un système efficace d’échange de renseignements, reconnaissant par-là que cet objectif contribue à renforcer la protection de la société ainsi que de la santé et de la sécurité publiques. C’est ainsi que le premier Bureau régional de liaison chargé du renseignement (BRLR) a été créé en 1987 ; celui-ci étant la première réalisation concrète d’une stratégie visant à instaurer un réseau mondial du renseignement. Le Réseau de BRLR s’est depuis développé et comprend aujourd’hui 11 bureaux, ce qui permet d’assurer une couverture efficace de l’ensemble des six régions de l’OMD.

De par sa nature unique, le Réseau de BRLR apporte une réelle valeur ajoutée dans le domaine de l’échange de l’information à la structure déjà existante de partage de renseignements entre le Secrétariat de l’OMD et les administrations membres au niveau stratégique. Chacun des 11 BRLR couvre une région regroupant un certain nombre de Membres de l’OMD et répond à leurs besoins spécifiques sur le plan régional en matière de renseignement.

En plus de répondre aux besoins spécifiques des administrations membres de l’OMD en matière de renseignement, le Réseau de BRLR assiste celles-ci en leur fournissant un appui opérationnel, en concevant et mettant en œuvre des projets ciblés d’analyse du renseignement ainsi que des opérations régionales de terrain axées sur le renseignement, en facilitant l’assistance administrative mutuelle entre les différentes administrations et en veillant à favoriser et préserver une coopération régionale avec d’autres services de prévention et de répression et organisations compétentes. Le Réseau de BRLR est placé sous l’autorité du Comité de la lutte contre la fraude de l’OMD.

Parmi les outils de l’OMD utilisés par le Réseau de BRLR, il y a notamment : i) le Réseau douanier de lutte contre la fraude (CEN), à savoir une base de données mondiale contenant des informations sur les saisies effectuées par les douanes et ii) la CENcomm : une plateforme de communication sécurisée sur le Web qui permet à un groupe fermé d’utilisateurs de s’échanger des messages pendant la durée d’une opération ou d’un projet. Les membres du Réseau de BRLR utilisent généralement la base de données CEN à des fins d’analyse des informations sur les saisies qu’elle contient et de traduction de ces analyses en produits de renseignement pertinents pour la région concernée, tandis que la plateforme CENcomm est utilisée comme canal pour l’échange de l’information lors de la conduite d’opérations de terrain et comme système de communication sécurisée en temps réel entre les Membres et les partenaires participant à ces opérations.