Programme Global Shield concernant les engins explosifs improvisés (EEI)

Ces dernières années, un nombre croissant d'épisodes tragiques liés à l'utilisation d'engins explosifs improvisés (EEI) se sont produits dans le monde. Les EEI constituent la forme la plus courante d'explosifs utilisés par les terroristes à l’échelon international car ils sont fabriqués à partir de composants peu onéreux et facilement accessibles.

Dans le cadre d'une initiative unique visant à sécuriser les chaînes logistiques mondiales et à renforcer la sécurité publique, l’OMD s'est associée à l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) et à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour lancer le Programme Global Shield. Ce Programme a pour but de surveiller le mouvement licite des produits chimiques et autres composants les plus courants qui pourraient être utilisés pour fabriquer des engins explosifs improvisés (EEI) et à en empêcher le trafic et le détournement illicite.

Lancé en novembre 2010 et prévu initialement pour durer six mois, le Programme Global Shield a pris une telle importance et obtenu de tels résultats que l'OMD a décidé de le transformer en une entreprise à long terme. Même les Nations Unies ont reconnu la valeur du Programme Global Shield et a encouragé tous les pays à y participer et à y apporter leur soutien.

Aujourd'hui, les administrations des douanes de plus de 90 pays partagent des informations sur les précurseurs chimiques et les autres composants utilisés pour la fabrication d'EEI qui ont été saisis ou qui ont simplement été soumis à une activité d'importation, de transit ou d’exportation sur leur territoire national. Par le biais de la formation, de l'assistance technique, des exercices opérationnels et du partage d'informations et de renseignement en temps réel, le Programme Global Shield permet à ses participants et à leurs partenaires d’être mieux équipés pour faire obstacle au détournement illicite de ces produits dans la chaîne logistique.

Les objectifs généraux du Programme Global Shield peuvent se résumer comme suit :

  • Promouvoir la coopération entre les administrations des douanes et les forces de police dans la lutte contre le détournement illicite des composants utilisés pour la fabrication d’EEI.
  • Sensibiliser davantage le monde à la menace croissante que représentent les précurseurs chimiques et les autres produits à double usage pouvant être utilisés pour la fabrication d’EEI.
  • Dialoguer avec le secteur privé pour établir des programmes concernant les meilleures pratiques visant à éviter le détournement illicite des précurseurs chimiques et des autres produits à double usage utilisés pour la fabrication d’EEI.
  • Former les douaniers à la détection ou à la manipulation des produits entrant dans la fabrication d’EEI.
  • Former des formateurs partout dans le monde afin de leur permettre d’impartir des formations nationales ou régionales.
  • Identifier et saisir les envois illicites de composants d’EEI et communiquer ces saisies aux autres participants et aux organisations partenaires du Programme, à travers une plateforme de communication sécurisée.
  • Engager des enquêtes et d'autres activités de lutte contre la fraude concernant les envois illicites (enquêtes visant à remonter jusqu’à la source).
  • Recenser et partager les meilleures pratiques dans la lutte contre le détournement et le trafic illicites de composants d’EEI.
  • Surveiller les envois licites de composants d’EEI et en suivre la trace afin de relever les tendances, la diversité et l'étendue du commerce international licite.

Faciliter le commerce légitime des précurseurs chimiques et d’autres produits à double usage pouvant être utilisés pour la fabrication d’EEI, grâce à un ciblage fondé sur les risques.