Financement du terrorisme

Les terroristes dépendent des systèmes financiers internationaux pour mener leurs actions, s’organiser et perpétrer leurs attaques, de sorte qu’il est possible de limiter les actes terroristes en détectant et en entravant le financement du terrorisme. La surveillance du financement du terrorisme peut également alimenter le renseignement concernant la structure des organisations terroristes, leurs activités et leurs réseaux logistiques et d’appui. L’OMD travaille avec de nombreuses organisations, telles que les Nations Unies et le Groupe d'action financière (GAFI), afin de détecter et d’entraver le financement du terrorisme et collabore avec des instances comme le Groupe d’Egmont et le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (Office of Foreign Assets Control - OFAC) du département du Trésor aux États-Unis, afin d’identifier et d’empêcher les opérations de blanchiment d'argent terroriste. L’initiative sur le financement du terrorisme vise à apporter un appui aux Membres afin qu’ils puissent honorer leurs obligations au titre des Résolutions 1373 (2001) et 2178 (2014) du Conseil de sécurité de l’ONU, qui appellent les États à renforcer leurs contrôles des flux financiers en vue d’empêcher qu’ils ne soient exploités à des fins terroristes et extrémistes.