Bienvenue sur le site web de l'OMD.

Veuillez indiquer votre préférence linguistique

Gestion coordonnée des frontières

Les autorités de contrôle des frontières de par le monde font face au même dilemme: si le volume de personnes et de marchandises va croissant, et ce en dépit du ralentissement du flux des échanges commerciaux provoqué par la crise économique mondiale, les ressources allouées à la gestion de ces mouvements, elles, n’augmentent pas. Opérateurs et voyageurs espèrent que le temps de dédouanement et de traitement diminue, alors que gouvernements et citoyens attendent des autorités aux frontières qu’elles appliquent rigoureusement la loi et protègent ainsi leurs intérêts, leur santé, leur sécurité et assurent la sureté nationale. Il s’agit de trouver un équilibre entre facilitation et sécurisation du commerce, en permettant aux échanges légitimes et aux voyageurs de traverser les frontières sans interférences inutiles, tout en protégeant la chaîne logistique internationale des menaces que posent le crime organisé, les trafiquants et fraudeurs, les terroristes et les marchandises pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes.

Le concept de gestion coordonnée des frontières (GCF) est désormais reconnu par la communauté douanière comme une solution potentielle aux défis du 21ème siècle, et notamment à une meilleure gestion des activités conduites aux frontières. Son importance découle du concept repris dans la politique stratégique du Conseil de l'OMD sur la Douane au 21ème siècle qui a été adoptée en juin 2008 où la Gestion coordonnée des frontières figurait parmi les 10 élémentsconstitutifs nécessaires pour gérer les frontières dans l'environnement actuel.

L’approche coordonnée des activités de toutes les agences de contrôle aux frontières est au cœur du concept de GCF, l’idée étant d’acquérir une plus grande efficacité dans la gestion des flux commerciaux et des mouvements de personnes et de maintenir un équilibre avec les exigences de sécurité. Le terme met en évidence le principe général de coordination des politiques, des programmes et des activités sur le terrain entre agences réglementant les flux transfrontaliers, plutôt que de favoriser une solution unique.

Au départ, il est nécessaire que le dialogue entre ces agences s’établisse. A cette fin, l’Organisation mondiale des douanes a pris l’initiative d’organiser ce Forum inter-services sur la gestion coordonnée des frontières. Il a pour objectif de préciser le concept et de présenter ses avantages et devrait encourager gouvernements et agences aux frontières à s’engager plus activement pour garantir une gestion plus efficace et plus intelligente des frontières.

Un élément essentiel de laGCF est le dialogue entre la douane et les autres services aux frontières et entre ladouane et le secteur privé, ce qui a donné lieu àl'initiative prise par l'Organisation mondiale des douanes consistant à organiserle premier Forum inter-services sur la Gestion coordonnée des frontièresen juillet 2009. Le Forum asensibilisé les participants au concept de laGCF et à ses avantages. Il avait pour objectif d'encourager les gouvernements et les services aux frontières à entretenir des contacts plus dynamiques afin de garantir une gestion meilleure et plus intelligente des frontières nationales.