Coopération internationale

Union européenne (UE)

L’OMD et l’Union européenne entretiennent des relations étroites. La Commission européenne participe aux réunions de plusieurs comités techniques de l’OMD, notamment ceux qui entrent dans le domaine de compétences de la Sous-Direction des procédures et de la facilitation, à savoir le Comité technique permanent, le Sous-Comité informatique, le Comité de contact OMD/IATA/OACI API, le Comité de gestion de la Convention d’Istanbul/ATA et le Comité de gestion de la Convention douanière relative aux conteneurs de 1972.

Association européenne de libre échange (AELE)

L’Association européenne de libre échange (AELE) a été instituée en 1960 en vue de créer une zone de libre échange visant à apporter croissance et prospérité aux Etats membres et à promouvoir une coopération économique plus étroite entre les pays de l’Europe occidentale. En outre, les pays membres de l’AELE souhaitaient contribuer à l’expansion du commerce dans le monde entier. Les membres de l’AELE sont l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Organisation internationale de normalisation (ISO)

Le Secrétariat a contribué aux travaux de l’Agence de mise à jour de la Norme ISO 7372, qui est l’équivalent ISO du Répertoire des éléments de données commerciales de l’ONU (UNTDED). Le Conseil de l’ISO a approuvé la Norme 7372 et l’ONU l’a publiée en tant que UNTDED 2005 et ISO 7372:2005. L’OMD est membre du Groupe de travail TC 8 de l’ISO qui travaille actuellement à une Spécification publiquement disponible (PAS 28001) - qui précède une norme à part entière - sur la sécurité de la chaîne logistique.

La PAS 28001 a pour objet d’aider une organisation à établir un niveau minimal de sécurité de la chaîne logistique et à remplir les obligations de l’OMD applicables au statut d’Opérateur économique agréé. L’OMD s’efforce de veiller, par l’intermédiaire du Groupe stratégique de haut niveau et de consultations avec les Membres, à ce que la PAS 28001 soit pleinement conforme au SAFE.

Association du transport aérien international (IATA)

L’OMD a travaillé en étroite collaboration avec l’IATA sur plusieurs fronts, à savoir : sur les renseignements préalables concernant les voyageurs (RPCV); les renseignements préalables concernant les marchandises (RPCM); et le projet de l’IATA sur le fret électronique. L’OMD a été invitée à participer au projet de l’IATA sur le fret électronique qui vise à créer un environnement dématérialisé dans le but de supprimer tous les documents sur papier chez toutes les parties intéressées au transport du fret aérien, et ce pour 2010.

Partenariat mondial pour la facilitation du transport et du commerce (GFP)

Le GFP a pour objectifs de réunir toutes les parties intéressées, des secteurs public et privé, à l’échelon national et international, qui souhaitent contribuer à apporter des améliorations significatives à la facilitation du transport et du commerce dans tous les pays du monde. L’OMD est un membre important du GFP, de même que la Banque mondiale, la CNUCED, l’ONUDI, la CEE/ONU, la TIACA, l’IRU et le BULPRO.

Union internationale des transports routiers (IRU)

Par le biais de ses associations nationales, l’IRU représente l'ensemble de la profession routière à travers le monde. Elle est le porte-parole des exploitants d'autocars et d'autobus, de taxis et de camions, détenant aussi bien des flottes importantes qu'agissant comme artisans. L’IRU se fait l'avocat de la profession auprès de toutes les instances internationales qui prennent des décisions ayant un impact sur le transport routier. En favorisant la promotion constante des normes professionnelles les plus élevées, l’IRU améliore la performance des transports routiers vis-à-vis de la sécurité et de l'environnement tout en assurant la mobilité des personnes et des biens. Entre autres services apportés à l'industrie, l’IRU se porte garante du régime du carnet TIR à l'échelon international qui permet aux camions scellés par la douane du pays de départ de traverser les frontières sans autre contrôle de leur cargaison jusqu'à destination.

Bureau international des containers et du transport intermodal (BIC)

Le Bureau international des containers et du transport intermodal (BIC), avec ses 1200 membres, est l'unique organisation non-gouvernementale réunissant sur un plan mondial toutes les parties concernées par la conteneurisation et le transport intermodal : fabricants, transporteurs, loueurs, chargeurs, transitaires, etc.

Son objectif est de favoriser le développement de la conteneurisation et du transport intermodale, de promouvoir les échanges d'idées sur tous les sujets se rapportant aux conteneurs et au transport intermodal et de réunir et tenir à jour à l'intention de ses membres toutes documentation spécialisée utile.

Global Express Association (GEA)

La Global Express Association représente les entreprises internationales de livraison express qui desservent plus de 215 pays et transportent plus de 30 millions de colis chaque jour avec la garantie que chacun d'entre eux sera livré dans les délais prescrits. Cette garantie rend la livraison expresse unique dans l'industrie du transport et permet aux clients d'opérer sur de vastes territoires avec un degré de confiance élevé.

Association internationale du fret aérien (TIACA)

La TIACA est la seule organisation internationale qui réunit tous les éléments de la chaîne logistique aérienne. Elle a pour mission de représenter les intérêts de l’industrie du fret aérien et de renforcer sa contribution à l’expansion du commerce mondial. La TIACA s’est engagée à appuyer et aider la libéralisation progressive du marché mondial et de favoriser les échanges entre les économies des pays en développement et des pays développés.

Chambre de commerce internationale (ICC)

Les activités de l’ICC (Chambre de commerce internationale) sont multiples et vont de l’arbitrage et du règlement des différends à la défense de la libéralisation des échanges et de l’économie de marché, en passant par la promotion de l’autodiscipline des entreprises, la lutte contre la corruption et les délits commerciaux.

L’ICC, grâce à ses comités nationaux, a accès aux gouvernements du monde entier. Son Secrétariat international, qui a son siège à Paris, donne aux organisations intergouvernementales l’avis des entreprises sur les questions qui concernent directement leurs activités.

Association internationale des ports (IAPH)

L’IAPH, qui est désignée souvent sous le nom de "Union des Ports du monde", est une association dans laquelle les intervenants actifs de la communauté internationale des exploitants portuaires sont représentés en vue de promouvoir leurs intérêts communs.

Pour ce faire, l’IAPH s’efforce de remplir la mission ci-après : promouvoir le développement des ports maritimes internationaux et de l'industrie navale en favorisant la coopération entre ses membres afin de mettre en place un partenariat plus cohérant entre les ports dans le monde et d’assurer ainsi la paix dans le monde et le bien-être de l’humanité, de faire en sorte que les intérêts et les vues de l’industrie soient représentés devant les organisations internationales chargées de la réglementation des échanges et des transports internationaux et que ces vues et intérêts soient reflétés dans les mesures réglementaires édictées par ces organisations, de recueillir, analyser, échanger et communiquer des renseignements sur les tendances émergentes dans le domaine du commerce international, des transports, des ports et des règlements auxquels sont soumises ces activités.