Activités et programmes

Activitiés du Secrétariat de l’OMD en matière de développement de l’éthique

À la suite du premier Forum mondial sur l’éthique organisé aux États-Unis en 1999, l’OMD a créé en 2001 le Sous-comité sur l’éthique. Ayant lieu chaque année à Bruxelles, il témoigne de l’attachement des autorités douanières à la question de l’éthique, de leur volonté de renforcer la coopération avec les organisations internationales et de prendre des mesures concrètes visant à résoudre les problèmes de corruption. Les discussions tournent autour du rôle des unités des affaires internes, de ce que l'accord de l'OMC sur la facilitation des échanges peut apporter en matière d'éthique, de la manière dont l'intégrité peut renforcer la sécurité, ou plus récemment - comment la mesure de l'intégrité dans la douane peut améliorer les stratégies de lutte contre la corruption.

Les administrations Membres ont  par ailleurs souligné l’importance de ce sujet, le nouveau plan stratégique de l’OMD faisant de l’intégrité l’une des priorités essentielles pour la période 2019-2022.

L’OMD a organisé en octobre 2018, à Bruxelles, sa première réunion mondiale d’experts sur l’éthique au cours de laquelle les experts en intégrité des administrations Membres ont approfondi leurs connaissances pratiques des activités de l’OMD en matière d’éthique. Ils ont également pu se familiariser avec les derniers instruments et outils de l’OMD dans ce domaine. Cette réunion annuelle a également pour objectif d’échanger et consolider des idées en vue d’un examen et d’une mise à jour plus approfondis des principaux outils et instruments de l’OMD en matière d’éthique. Ce travail doit tenir compte des nouveaux problèmes survenant dans ce domaine, ainsi que des meilleures pratiques déjà en place. Une telle initiative répondra aux besoins croissants en la matière exprimés par les Membres de l'OMD. Au cours de la dernière réunion mondiale d’experts sur l’éthique ayant eu lieu à Xiamen, en Chine, en décembre 2019, les discussions se sont articulées autour de la révision du Guide pour le développement de l’éthique.

Le Programme anti-corruption et promotion de l’intégrité des douanes (A-CPI), financé par l’Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad), a pour but d’améliorer l’environnement économique en matière d’échanges transfrontaliers dans certains pays membres de l’OMD. S’articulant autour de la Déclaration d’Arusha révisée et d’autres outils de l’OMD en matière d’éthique, il complète d’autres initiatives de l’OMD, tel que le Programme Mercator.

Le Secrétariat de l’OMD a organisé, en juillet 2019, une session du Groupe de travail virtuel sur l'égalité de genre et la diversité dédiée à l’intégrité, soulignant l’importance de l’Outil d'évaluation de l'égalité de genre dans les organisations (GEOAT) et de la Déclaration d’Arusha révisée lorsqu’il s’agit de genre et d’éthique. Les participants des pays Membres de l’OMD étaient ainsi invités à répondre à un questionnaire traitant des efforts de leur administration pour inclure le genre dans leur stratégie d’intégrité, et vice-versa. Ils étaient ensuite encouragés à partager leurs initiatives et bonnes pratiques en la matière.