Bulletin d’information sur l’éthique

L’OMD offre à ses Membres l'opportunité de s'exprimer à travers son Bulletin d’information sur l’éthique. Les administrations douanières peuvent y faire connaître les mesures utilisées pour lutter contre la corruption, amorcer un débat autour de la problématique de l’éthique ou encore demander un retour d’informations.

Cette publication a pour objectif, d’une part, de porter à la connaissance des Membres les mesures prises par certaines administrations pour lutter contre la corruption et, d’autre part, de favoriser les échanges entre experts de différents pays, en leur donnant l'occasion de partager leurs points de vue sur une méthode particulière ou sur une meilleure pratique.

La décision de créer ce Bulletin d’information a été prise par le Sous-comité sur l'éthique de l'OMD (SCE) lors de sa 9ème session. Il était prévu, initialement, de publier trois ou quatre numéros par an en fonction du volume des contributions des Membres ; à ce jour, trois numéros sont parus et le quatrième est en cours de préparation.

Les Membres de l'OMD sont invités à y apporter leur contribution sous la forme d’articles courts décrivant leurs expériences réussies et leurs projets. Parmi les initiatives novatrices déjà mises en lumière dans le Bulletin, citons les tests d'éthique pratiqués par l'Administration fiscale du Kenya ou encore les contrats de performance introduits par l'Administration des douanes du Cameroun.

Ces exemples illustrent les différentes approches adoptées pour la mise en œuvre de la Déclaration d’Arusha révisée dans des environnements sociaux et politiques différents. Pour faciliter l'échange d'informations, chaque article contient les coordonnées de son auteur, ce qui permet de l'interroger directement sur les mesures d'amélioration de l'éthique présentées dans l’article.

Le Bulletin couvre aussi l’actualité des projets pilotes dans le domaine de l'éthique, ce qui est particulièrement utile pour les pays qui cherchent des solutions pratiques et adaptées à leur contexte ou qui sont en train d’élaborer leur propre plan d'action national en matière d'éthique.