EAC: préparatifs en cours en vue de la mise en Ĺ“uvre d'un projet pilote sur les OEA

08 mai 2012

EAC: préparatifs en cours en vue de la mise en œuvre d'un projet pilote sur les OEA

Le Secrétariat de l'OMD et les pays partenaires de la Communauté d'Afrique de l'Est - EAC (Burundi, Kenya, Rwanda, Tanzanie et Ouganda) ont effectué au début du mois d'avril un atelier qui s'est déroulé à Nairobi, au Kenya. Cet atelier visait à détailler et à concrétiser les avantages retenus pour le Programme régional d'Opérateur économique agréé afin de préparer la mise en œuvre des opérations pilotes. La mise en œuvre des structures d'OEA fait partie du Programme sub-saharien de l'OMD en matière de renforcement des capacités douanières, programme financé par le gouvernement suédois.

Lors de la première semaine de l'atelier, les administrations douanières et le Secrétariat de l'OMD ont fourni un travail intense, en collaboration avec le Bureau régional de gestion du Projet, pour préparer et concevoir le contenu effectif des avantages retenus (dédouanement préalable, dédouanement local, dispense de garantie, perfectionnement actif et autogestion). Ce travail s'est effectué par le biais d'une analyse des processus opérationnels, les procédures futures possibles des projets pilotes choisis du Programme régional d'Opérateur économique agréé étant conçues à partir des procédures actuelles. Les renseignements exigés, le partage de renseignements et les risques/opportunités ont également été décrits en vue des travaux à venir.

Durant la deuxième semaine, le résultat des travaux réalisés a été présenté aux opérateurs économiques partenaires du projet pilote, couvrant l'ensemble de la chaîne logistique (importateurs, exportateurs, transitaires, agents en douane et gestionnaires d'entrepôt). Des délégués d'autres autorités chargées de la réglementation des flux transfrontières (Immigration et Bureau des Normes) ont également participé aux exposés et aux débats soutenus sur les avantages en matière de facilitation des échanges. Tous les avantages ont été présentés dans le détail aux entreprises par l'un des pays partenaires. L'ensemble des administrations douanières participantes et des entreprises partenaires ont considéré que cet atelier représentait une contribution importante vers la mise en œuvre du projet pilote sur les OEA.