La fin de 2016 apporte à la douane philippine un nouvel outil pour soutenir les activités de renforcement

22 d├ęcembre 2016

Alors que l’année de la douane numérique arrive à son terme, l’OMD lance son application Réseau douanier national de lutte contre la fraude (nCEN) aux Philippines, ajoutant ainsi une nation à l’ensemble de plus en plus important des pays ayant déjà mis en œuvre cet outil.    

Le Réseau douanier national de lutte contre la fraude (nCEN) est un système développé par l’OMD pour assister les administrations douanières dans la collecte et le stockage des informations relatives à la lutte contre la fraude au niveau national, doté en outre de la capacité d’échanger ces informations aux niveaux régional et international. Il s’agit d’un outil qui vise à renforcer la capacité d’un pays à mener des opérations douanières efficaces reposant sur les risques et le renseignement, permet de recueillir des informations sur le respect de la loi et les acteurs ne respectant pas la loi comme fondement essentiel pour l’identification d’éléments d’action efficace dans des zones à risque clés, et améliore la capacité d’analyse d’un pays afin de lui permettre d’effectuer des contrôles d’envois ciblés.

En prévision de ce lancement, un atelier de formation consacré au nCEN a été organisé à Manille par la douane philippine du 12 au 21 décembre 2016. Un groupe de dix formateurs locaux a travaillé avec des experts techniques de l’OMD sur la maîtrise des aspects théoriques et pratiques de l’application, découvrant ainsi les fonctionnalités étendues du nCEN et les possibilités qu’il offre au niveau du soutien des activités de renforcement. Au terme de l’atelier, le groupe a échangé des vues sur les meilleures pratiques pour l’utilisation de l’application en vue de soutenir l’efficacité du travail de la douane philippine.  

Le logiciel nCEN est mis gratuitement à la disposition de tous les Membres de l’OMD. Les coûts liés au matériel nécessaire pour faire tourner l’application nCEN, les coûts liés à la formation et les coûts éventuels pour des modifications à apporter (le cas échéant) à l’infrastructure informatique locale  relèvent toutefois de la responsabilité de l’Administration douanière mettant en œuvre l’application.  De plus amples informations relatives au nCEN peuvent être obtenues en contactant le Programme CEN de l’OMD à l’adresse nCEN@wcoomd.org.