Appui de la douane du Vanuatu aux chaînes de valeur commerciales

04 octobre 2019

À l’invitation du Directeur général de l’Administration douanière et fiscale vanuataise, Harold Tarosa, le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya, s’est rendu en visite au Vanuatu du 2 au 4 octobre 2019, afin d’examiner les défis et les opportunités des petites économies insulaires et de déterminer quel pourrait être le rôle de l’OMD dans ce contexte.

À Port Vila, capitale du Vanuatu, M. Mikuriya a été reçu par le président vanuatais, le pasteur Tallis Obed Moses, qui s’est réjoui de la visite du Secrétaire général et de la coopération approfondie de son pays avec l’OMD à l’avenir.  M. Mikuriya a ensuite rencontré le premier ministre, Charlot Salwai Tabimasmas, avec qui il a entretenu une discussion approfondie sur les défis actuels que le pays doit relever, notamment pour élargir la base des recettes, promouvoir les exportations et le tourisme et faire en sorte que la douane puisse contribuer au mieux à ces objectifs.

Le Secrétaire général Mikuriya a ensuite eu droit à un état des lieux sur le projet de guichet unique, fondé sur le système informatique douanier, en cours depuis 2018 et qui devrait être achevé en 2020.  Les organismes gouvernementaux compétents du Vanuatu, y compris la douane, sont de plus en plus nombreux à être connectés au système de traitement et de paiement électronique.  Le guichet unique incorpore également un système de contrôle des passagers, ce qui est essentiel pour la promotion du tourisme.  Après avoir visité le siège de la douane, M. Mikuriya a rencontré Martin Mahe, président de la Commission de la fonction publique, qui a confirmé les récents progrès réalisés en matière de développement des ressources humaines.  Tous deux ont également évoqué les plans futurs visant à donner plus de visibilité au travail des douaniers à l’appui de la modernisation douanière.

Au cours d'une visite à Espirito Santo, la plus grande des 80 îles qui forment l’archipel du Vanuatu, le Secrétaire général Mikuriya a été reçu par le ministre des Finances, Gaetan Pikioune, qui lui a présenté le pôle économique et centre d’exportation du pays.  M. Mikuriya a donc eu l’occasion d’observer le fonctionnement de la stratégie de la chaîne de valeur suivi par le pays, à travers le développement agricole à des fins d’exportations, le marquage de produits tels que le kava ou encore le bœuf, le café et le noni labellisés biologiques ainsi que diverses ressources liées au tourisme. Il a également pu constater de visu à quel point la douane contribue fortement à l’amélioration de l’environnement commercial.

À la fin de sa visite, le Secrétaire général a conclu que les économies insulaires telles que le Vanuatu recèlent un énorme potentiel de croissance économique et il a suggéré que la douane mène une étude sur le temps nécessaire pour la mainlevée des marchandises, en guise de mesure de suivi afin de déceler les goulets d’étranglement et de gagner encore en compétitivité.