Les pays d'Amérique centrale se préparent pour une TRS afin de renforcer l'intégration régionale

08 d├ęcembre 2020

Lors de l'inauguration du Séminaire régional sur l'Etude sur le temps nécessaire pour la mainlevée des marchandises (TRS) organisé conjointement le 7 décembre 2020 par l'Organisation mondiale des douanes (OMD) et le Secrétariat d'intégration économique de l'Amérique centrale (SIECA), M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD, a accueilli les délégués des administrations des douanes des six pays d'Amérique centrale, à savoir, le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, et le Panama.  

Dans son allocution d'ouverture, le Secrétaire général a remercié M. Werner Ovalle, Directeur général de la Douane du Guatemala et Vice-Président de la région des Amériques/Caraïbes de l'OMD, pour avoir lancé cette initiative, ainsi que M. Melvin Redondo, Secrétaire général du SIECA, pour le partenariat fructueux découlant du Protocole d'accord signé en 2010.

Le Secrétaire général de l'OMD a également souligné l'importance du Guide sur la TRS de l'OMD pour identifier les goulets d'étranglement à la frontière, qu'ils soient causés par des procédures douanières complexes, ou la lenteur des procédures des autres agences officielles et prestataires de service, une infrastructure obsolète ou une combinaison de ces facteurs. La TRS fournira des données de référence pour améliorer l'efficacité à la frontière, raison pour laquelle son utilisation est recommandée par l'Accord sur la facilitation des échanges de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).  M. Mikuriya a réitéré son souhait de poursuivre la coopération avec le SIECA et ses membres afin de renforcer la compétitivité économique de l'Amérique centrale.

Le Vice-Président Ovalle et le Secrétaire général Redondo ont tous deux exprimé leur appréciation du partenariat avec l'OMD s'agissant de promouvoir l'intégration régionale en Amérique centrale étant donné le rôle crucial joué par la douane.  Ils ont aussi souligné l'importance d'une TRS réalisée conjointement par les six pays membres du SIECA.