Une première formation crée des synergies dans la mise en Ĺ“uvre de la Convention de Bâle pour les déchets plastiques au Sri Lanka

07 octobre 2021

Pour la première fois, une formation a été organisée par le Secrétariat de l’OMD, le Secrétariat de la Convention de Bâle (SCB) et le Programme de contrôle des conteneurs (PCC) géré conjointement par l’OMD et l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Elle a été menée au Sri Lanka de manière virtuelle du 27 septembre au 1 octobre 2021 et a bénéficié à la fois à la Douane du Sri Lanka, au Ministère de l’Environnement sri-lankais et à l’Autorité environnementale centrale dans l’implémentation et l’application de la Convention de Bâle relative aux déchets plastiques.

Au sein du Secrétariat de l’OMD, était plus particulièrement impliquée l’équipe chargée du Projet relatif à la gestion des déchets plastiques aux frontières dans la région Asie-Pacifique, qui vise à renforcer la réponse des diverses Administrations douanières de l’Asie-Pacifique afin de gérer efficacement les importations légales de déchets plastiques, de réduire la menace que posent les expéditions illégales de déchets plastiques et de sensibiliser les Administrations douanières aux amendements à la Convention de Bâle relatifs aux déchets plastiques, qui sont entrés en vigueur le 1er janvier 2021.

Lors de la formation, des exercices portant sur le ciblage, l’inspection et les pratiques relatives aux enquêtes ont été utilisés afin de donner une approche pratique à la formation et d’améliorer la capacité des participants à combattre le trafic illégal des déchets plastiques. Un module interactif sur l'analyse des processus a également été fourni aux douaniers et aux représentants des services de contrôle aux frontières. Il leur a permis d’appliquer une approche pour améliorer la coopération frontalière et pour rationaliser les exigences réglementaires afin de promouvoir les contrôles effectifs des mouvements transfrontaliers des déchets plastiques, et de renforcer les capacités pour prévenir le trafic illégal.

À la suite de cette formation virtuelle, un plan détaillé de mise en œuvre sera présenté à l’Administration douanière, suivi d’un atelier régional au sujet des déchets plastiques en 2022.