L'OMD et les douanes chinoises lancent le projet Smart Customs

18 décembre 2023

Le 5 décembre, lors de la 89e réunion de sa Commission de politique générale, l'Organisation mondiale des douanes (OMD) et l'Administration générale des douanes de la République populaire de Chine (GACC) ont signé un accord de coopération, marquant le démarrage du projet Smart Customs. Cet accord a été signé par M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'OMD et par M. Wang Lingjun, Vice-ministre de l'Administration générale des douanes de la République populaire de Chine.

Cette initiative répond au recours croissant aux avancées de la technologie dans les opérations douanières. Reconnaissant la nécessité de faire progresser davantage la numérisation et la modernisation des douanes, l'OMD a inclus "la technologie et l'innovation" comme l'un des trois domaines d'intervention de son Plan stratégique 2022-2025. La GACC a mis en œuvre le concept "Smart Customs, Smart Borders and Smart Connectivity" pour mieux sécuriser et faciliter le commerce international. Sur la base de cette expérience nationale, la GACC s'est engagée à apporter son soutien financier à ce projet de l'OMD afin qu’il puisse bénéficier de manière plus large aux Membres de l’Organisation.

Ce projet vise à: identifier la situation et les besoins actuels des Membres, favoriser l'application de solutions technologiques et innovantes dans le domaine douanier, réduire la fracture numérique entre les Membres et informer les Membres sur les technologies disponibles pour relever les défis mondiaux.

Ce projet fournira aux Membres des informations sur les processus opérationnels, les dispositions politiques, les exigences juridiques, les spécifications techniques minimales (pour la mise en œuvre/l'intégration), les coûts et les tendances associés aux technologies pertinentes.

Un aspect important du projet est la mise à jour du rapport d'étude OMD/OMC sur les technologies de rupture (juin 2022) qui couvrira l'évolution des technologies déjà mentionnées dans le rapport, l'inclusion de nouvelles technologies émergentes et de nouveaux chapitres sur certaines technologies spécifiques qui seront identifiées au cours du projet.

Ce projet vise également à lancer un portail communautaire, qui servira de plateforme en ligne pour partager les connaissances sur les technologies et les solutions innovantes appliquées par les douanes. Des ateliers régionaux sur les technologies de rupture seront organisés par l'OMD dans le cadre de ce projet et contribueront à la mise à jour du rapport sur les technologies de rupture.