Contribution de l’OMD à la coopération multilatérale pour la résilience mondiale

01 décembre 2023

Le Partenariat des Organisations internationales pour l’élaboration efficace de règles internationales (Partenariat des OI) a conclu sa 10ème réunion annuelle le 29 novembre 2023 au siège de l’OCDE, marquant ainsi une décennie d’efforts de collaboration entre diverses organisations internationales (OI). Cet événement qui marque une étape importante visait à définir des priorités communes pour l’avenir, en soulignant le rôle essentiel de la coopération internationale pour relever les nouveaux défis mondiaux.

Au cours des dix dernières années, le Partenariat des OI a fait office de catalyseur pour réunir des OI aux mandats divers afin de partager les défis et les expériences réussies en matière d’instruments internationaux. Le résultat consiste dans une grande quantité de données probantes et d’orientations compilées dans le Recueil de pratiques des organisations internationales pour l’élaboration efficace de règles internationales. Ce répertoire de connaissances a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de règles internationales de qualité, en favorisant un héritage de coopération et d’inclusion.

Les sessions du premier jour ont souligné l’importance capitale de la confiance dans l’élaboration de règles internationales. Les échanges de vues ont porté sur l’érosion de la confiance dans les institutions et sur l’importance d’une communication transparente et de la responsabilité pour garantir une adhésion et une mise en œuvre partagées.

Pranab Kumar Das, Directeur du contrôle et de la facilitation de l’OMD, a mis en avant la nécessité de la coopération et de l’inclusion dans le cadre du commerce électronique, en soulignant les avantages concrets du Partenariat des OI dans l’élaboration du Mécanisme de mesure de la performance de l’OMD ainsi que le rôle de la technologie dans l’analyse des données.

Les participants ont discuté de la nécessité de tirer parti des multiples instruments internationaux pour relever les défis mondiaux, en mettant l’accent sur le changement climatique. Ils ont également insisté sur la complémentarité des acteurs internationaux face aux défis posés par l’intelligence artificielle (IA) et sur la nécessité d’évaluer l’impact des instruments internationaux, avec une attention toute particulière pour les enjeux liés à l’intégration de ces informations au sein des organisations et à l’adoption d’une gestion du changement et d’un trajet d’adaptation.

Le deuxième jour, le Secrétaire général de l’OCDE, Mathias Cormann, a souligné le rôle essentiel d’un solide système multilatéral, en mettant l’accent sur les bonnes pratiques aux fins d’une coordination efficace, comme l’a démontré le Répertoire de ressources COVID-19. Il a mis en avant la contribution significative du Partenariat des OI au renforcement de la cohérence et de la confiance dans l’élaboration de règles internationales, et le rôle de la coopération des OI pour soutenir la prise de décisions reposant sur des données probantes.

En ce qui concerne l’avenir, les participants ont pris part à des tables rondes afin d’identifier les priorités communes en matière d’inclusion, d’agilité et d’évaluation de l’impact.

La réunion s’est achevée par une session consacrée à la collaboration avec les partenaires universitaires, qui a été axée sur l’inclusion dans l’élaboration de règles par les OI.

Alors que la 10ème réunion annuelle touchait à sa fin, l’engagement de renforcer la coopération entre les OI aux fins de l’élaboration efficace de règles internationales est resté ferme. Les idées et les priorités définies lors de cet événement qui a marqué une étape importante façonneront l’avenir de la gouvernance mondiale, en garantissant une approche coordonnée et inclusive pour relever les défis à venir.

Photos