Conférence de Munich sur la sécurité : le Secrétaire général de l’OMD fait la promotion du rôle de la douane dans les pays en situation de fragilité aux frontières et de conflit

20 février 2023

Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), Kunio Mikuriya, a participé à la 59e Conférence de Munich sur la sécurité, qui se tenait du 17 au 19 février à l’Hôtel Bayerischer Hof à Munich en Allemagne.

Cet important forum mondial, qui a été fondé en 1963, a réuni 850 délégués, parmi lesquels plus de 40 chefs d’État et de gouvernement, plus de 60 ministres ainsi que des représentants du monde académique, de cellules de réflexion, de la société civile et des entreprises.

La Conférence, sous le slogan « La paix par le dialogue », s’est traditionnellement focalisée sur les questions de sécurité et de défense à l’échelle mondiale. Toutefois, dans un monde de plus en plus mondialisé et interconnecté, la sécurité est intrinsèquement liée à d’autres questions comme le commerce international, la résilience de la chaîne logistique ou encore le développement économique et humain, et il est donc nécessaire d'évoquer ces sujets sous une perspective beaucoup plus globale et intégrée.

Le Secrétaire général Mikuriya a participé à plusieurs sessions, notamment à une table ronde sur la dimension humaine des ressources critiques en Afrique. Ce sujet présente un intérêt particulier pour les Membres de l’OMD qui doivent faire face aux répercussions des activités minières échappant au contrôle des pouvoirs publics. Ces activités affectent non seulement la sécurité aux frontières et les recettes de l’État, puisqu’elles sont source de revenus pour les groupes armés non étatiques, mais elles ont aussi des effets désastreux sur l’environnement. M. Mikuriya a également soulevé la question de la contribution douanière à la résolution des défis associés au changement climatique, lors d'une autre table ronde qui incluait des représentants de la Présidence de la COP28, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de plusieurs cellules de réflexion et des gouvernements de pays du continent africain et européen.

En marge de la Conférence, le Secrétaire général a également rencontré plusieurs chefs d'État et de gouvernement et des ministres, et a eu l’occasion de participer à plusieurs réunions bilatérales sur la sécurité, notamment avec Ilkka Salmi, coordinateur de l’UE pour la lutte contre le terrorisme. Il a abordé avec ce dernier les défis associés à la coopération entre douanes et le partage de renseignements avec les forces armées dans les zones fragiles et de conflit.