Formation de l’OMD sur l’analyse d’images de rayons X pour l’Autorité fiscale de Maurice

21 juin 2023

Un atelier national sur l’analyse d’images d’inspection non-intrusive (INI) a été organisé par l’Organisation mondiale des douanes (OMD) à Port Louis (Maurice), du 14 au 16 juin 2023, avec l’aide financière du Fonds de coopération douanière de Chine (FCC Chine) ; 21 fonctionnaires des douanes de l’Autorité fiscale mauricienne y ont participé.

Pendant la première partie de l’atelier, les animateurs ont donné un aperçu des outils et des initiatives de l’OMD en matière d’INI, tels que le Groupe d’experts techniques de l’OMD sur l’INI (GET-INI) et de ses résultats, notamment le format de fichier uniformisé (FFU) et les directives de l’OMD pour l’achat et le déploiement de matériel de scannage et d’INI (directives sur l’INI), ainsi que la Conférence de l’OMD sur la technologie 2023. Les experts de l’OMD ont également donné des exemples de meilleures pratiques sur la manière d’intégrer l’INI dans les opérations douanières et de procéder à des INI en fonction de l’analyse des risques. En outre, les animateurs de l’atelier ont examiné en détails des sujets tels que les compétences, les outils et les fonctions de l’analyse d’images, les erreurs courantes dans l’analyse d’images, la différenciation des matériaux et la reconnaissance automatisée des menaces. Pendant la deuxième partie de l’atelier, des exercices pratiques ont été réalisés sur la discussion d’études de cas et les connaissances acquises.

L’utilisation des technologies d’INI, décrite dans le Pilier 1 de la coopération entre les administrations douanières du Cadre de normes SAFE, sert l’un des principaux objectifs de SAFE : promouvoir la circulation fluide des marchandises grâce à des chaînes d’approvisionnement commerciales sécurisées. Conformément à la norme 3 du Pilier 1 du Cadre de normes SAFE, des appareils d’inspection non-intrusive et de détection des radiations doivent être disponibles et utilisés pour effectuer des inspections, lorsqu’ils sont disponibles et en fonction de l’évaluation des risques. La norme stipule également que ce matériel est nécessaire pour inspecter rapidement les conteneurs et les cargaisons à haut risque, sans perturber le flux du commerce légitime.

Lors de la cérémonie de clôture de l’atelier, Vivekanand Ramburun, directeur de l’Autorité fiscale mauricienne, a souligné l’importance de l’échange d’expériences, de connaissances et de renseignements pour renforcer l’efficacité des inspections non-intrusives, et a remercié le Secrétariat de l’OMD et les experts pour leur précieux soutien.