L'OMD a engagé les administrations douanières de la région de l'ASEAN pour discuter des contrôles commerciaux stratégiques dans les zones franches

18 avril 2024

Du 15 au 18 avril 2024, l'Organisation mondiale des douanes (OMD), en partenariat avec l'UE P2P, le Programme de Contrôle des Exportations et Sécurité Connexe des Frontières du Département d'État des États-Unis (EXBS), le Programme International de Contrôle des Exportations de Non-prolifération du Département de l'Énergie des États-Unis (INECP) et l’administration douanière de Singapour, ont organisé deux événements consécutifs axés sur le renforcement des contrôles commerciaux stratégiques dans les zones franches.

Le premier événement sur la gestion stratégique du commerce dans les zones franches était un engagement multipartite de haut niveau réunissant plus de 60 participants et observateurs de Brunei, du Cambodge, de l'Indonésie, du Laos, de la Malaisie, des Philippines, de Singapour, de la Thaïlande, du Vietnam, de l'Arabie Saoudite et des Émirats Arabes Unis. Les délégués représentaient les autorités chargées de l'octroi des licences, diverses agences gouvernementales supervisant les zones franches et les administrations douanières.

L'objectif principal était de sensibiliser aux menaces qui pèsent sur la sécurité mondiale dans les zones franches et de souligner l'importance de pratiques solides de gestion stratégique du commerce dans les zones franches à travers l'Asie du Sud-Est. Un accent particulier a été mis sur la clarification de la notion d'"extraterritorialité" des zones franches, comme le souligne le Document de recherche 47 de l'OMD.

Le deuxième atelier, organisé par l'OMD, a porté sur la mise en œuvre de contrôles commerciaux stratégiques par les administrations douanières dans les zones franches d'exportation de la région de l'ANASE. S'appuyant sur les idées de l'atelier de haut niveau, le deuxième événement a fourni un aperçu complet des politiques et pratiques douanières dans toute la région. Le dialogue entre les administrations douanières de l'ANASE a facilité l'identification des lacunes existantes dans les contrôles douaniers et a ouvert la voie à des efforts de collaboration pour les résoudre. Les résultats de cet engagement serviront de base à l'élaboration de feuilles de route adaptées à chaque administration douanière, détaillant les mesures visant à renforcer la sécurité commerciale stratégique dans les zones franches d'exportation.

Au cours de cette semaine à Singapour, les deux événements ont souligné l'engagement de la communauté internationale à renforcer les contrôles commerciaux stratégiques et à sauvegarder l'intégrité des zones franches. En encourageant le dialogue et la collaboration, l'OMD et ses partenaires contribuent activement au programme mondial de la paix et de la sécurité, conformément à la résolution de Punta Cana de l'OMD.