Projet conjoint OMD/JICA sur la facilitation des échanges en Afrique

En janvier 2015, l'Organisation mondiale des douanes (OMD) et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont signé un protocole de coopération (MOC), qui a été suivi par le lancement du " Projet conjoint OMD/JICA " dont l'objectif principal était alors de renforcer leur soutien aux administrations douanières de 5 pays d'Afrique orientale. Fort du succès tangible rencontré en Afrique orientale, le Projet conjoint a élargi en 2018 sa coopération  à 16 pays d'Afrique orientale, australe et occidentale, puis, en juillet 2021, à 6 pays du Pacifies ; il a également lancé de nouveaux programmes pour les  16 pays bénéficiaires en Afrique. Le programme phare du Projet conjoint OMD/JICA est le Programme de maîtres-formateurs (PMF), qui porte sur la coopération avec les administrations douanières en vue d'établir une capacité de formation plus durable en matière de grands sujets douaniers, grâce à la constitution d'une réserve de formateurs bien expérimentés, à l’élaboration de matériels de formation sur measures et au lancement de programmes de formation/programmes de cours.

À cette fin, le PMF forme les participants à ce projet au sein de 5 groupes de travail et d'activités intersectionnelles d’une durée de 2 à 3 ans. Dans le cadre de ce programme, une réserve d'environ 150 maîtres formateurs (MF) spécialisés en classement SH, évaluation en douane, contrôle a posteriori et gestion des risques/analyse de renseignement. a été constituée dans 16 pays d'Afrique orientale, occidentale et australe; ces MF ont dispensé en 2018-2021 des formations à plus de 23 000 agents d’administrations douanières, d'autres agences gouvernementales et du secteur privé, non seulement dans leurs pays mais aussi dans d'autres pays. Il convient de noter qu'un certain sombre de ces MF sont également recon us en tant qu'experts accrédités de l'OMD (ACE) et apportent leur soutien à d'autres pays, notamment en Afrique, grâce aux compétences et aux connaissances qu'ils ont accumulées. Les MF constituent donc un atout commun non seulement pour les administrations douanières participantes, mais aussi pour leurs régions et pour l'ensemble de la communauté douanière.

Grâce à ces activités et à la large reconnaissance du PMF parmi les Membres de l'OMD, le PMF sur les règles d'origine a débuté en juillet 2021 dans 16 pays africains membres de l'OMD en Afrique orientale, occidentale et australe, à savoir le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie, l'Ouganda, le Botswana, le Malawi, le Mozambique, la Zambie, le Zimbabwe, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Nigéria et le Togo, afin de mettre en œuvre de manière harmonieuse et efficace la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), avec une possibilité d'extension de sa couverture.   En outre, en juillet 2021, le PMF est étendu à six îles du Pacifique membres de l'OMD, à savoir les Fidji, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Samoa, le Timor oriental, les Tonga et le Vanuatu, où il propose des formations dans le domaine du classement SH et de l'évaluation en douane, dans le cadre de la mise en œuvre de l'initiative de l'OMD en faveur des petites économies insulaires.

Le mandat de l'équipe de projet conjoint OMD/JICA, établi au sein de l'OMD, couvre la mise en œuvre du PMF, ainsi que la conduit d'autres activités et le soutien aux projets de la JICA, ce qui montre le vaste éventail des activités de coopération conduits par l'équipe de projet.

Pour plus d'informations, veuillez contacter: capacity.building@wcoomd.org.

Dernières nouvelles Autres nouvelles