L’OMD s’engage en faveur de l’égalité de genre et la diversité

L’égalité de genre et la diversité sont des droits fondamentaux de la personne énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) ratifiée en 1948 par l’Assemblée générale des Nations Unies.  Depuis lors, l’égalité de genre a été appliquée dans plusieurs documents de politique internationale, tels que la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, adoptée en 1979 par l’Assemblée générale des NU.  L’égalité de genre est aussi l’un des Objectifs de développement durable (ODD) des NU (objectif 5) inscrit au Programme international de développement durable à l’horizon 2030.  Cet objectif établit qu’assurer à toutes les femmes et toutes les filles l’égalité d’accès à l’éducation, aux soins de santé, au travail décent et à leur représentation aux niveaux de décision dans la vie politique et économique, contribue à renforcer la croissance économique durablement et profite à la société dans son ensemble.  Les données attestent également que l’intégration dans les programmes de développement et de renforcement des capacités de l’égalité de genre et la diversité participe à améliorer les résultats globaux et garantit la durabilité des activités.  Au vu de ces conclusions, l’OMD juge essentiel d’inscrire l’égalité de genre et la diversité à son programme de renforcement des capacités en tant qu’une des priorités.

Aux fins de promouvoir l’égalité de genre et la diversité, l’OMD a lancé plusieurs initiatives :

  • L’Outil d’évaluation de l’égalité de genre dans les organisations (GEOAT) qui a pour objectif de fournir aux Administrations douanières un outil d’évaluation de leurs politiques, pratiques et activités actuelles sur les questions d’égalité de genre à intégrer dans leur programme de réforme et de modernisation douanières.
  • L’intégration dans le programme de leadership et de perfectionnement du personnel d’encadrement (LDC) d’un module spécifique portant sur l’égalité de genre et la diversité.
  • L’organisation, en juillet 2013, d’une grande conférence internationale sur « La femme en douane, dans le commerce et en position de leadership » qui a réuni 160 participants venant de 50 pays, et abordé des questions telles que les défis rencontrés par l’entreprenariat féminin et la nécessité d’impliquer des organisations de femmes dans le cadre de discussions commerciales internationales.
  • La tenue d’une réunion, le 8 septembre 2016, du « Women in Trade Network » (Réseau des femmes entrepreneures) ayant entre autres pour principal objectif de promouvoir un engagement proactif des femmes dans des sujets en rapport avec le commerce mondial.  La réunion a rassemblé plus de 100 participants, dont la Commissaire européenne, Cecilia Malmström, en tant que conférencière.
  • La célébration à diverses reprises le 8 mars de la Journée internationales des femmes, comme dernièrement lors de la 8ème session du Comité du renforcement des capacités avec pour invitées d’honneur S.E. Grace M. Mutale Kabwe, Ambassadrice de la République de Zambie auprès de la Belgique et Mme Sigfríður Gunnlaugsdóttir, Présidente du Sous-Comité sur l’éthique de l’OMD, de la douane islandaise.
  • La promotion de l’égalité de genre lors d’un séminaire sur l’égalité de salaire qui s’est tenu le 10 mars 2017 au sein de l’ambassade islandaise.
  • La diffusion, en octobre 2016, d’une Enquête sur l’égalité de genre et la diversité, auprès de l’ensemble des administrations Membres en vue de recueillir des données sur l’équilibre femmes-hommes au sein des administrations douanières afin de mieux saisir les avancées en la matière auprès des Membres, et de rassembler toutes informations qui pourraient être utilisées lors de la mise à jour des instruments et outils de l’OMD.

L’OMD se félicite de promouvoir davantage l’égalité de genre et la diversité lors de ses activités et invite ses Membres à tenir son Secrétariat informé de toute initiative s’y rapportant.

Contact: capacity.building@wcoomd.org